Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

«Mo tifi finn prefer gagn bate avek so mari pou protez mwa…»

«Mo tifi finn prefer gagn bate avek so mari pou protez mwa…»
Devianee Subron dit que l'état de santé de sa fille n’a cessé de se détériorer.

La triste nouvelle est tombée chez Devianee Subron, dans la soirée du jeudi 2 août. Sa fille, Tanuja (47 ans) a rendu l’âme à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Victoria à 20 h 45. La quadragénaire y avait été admise depuis le samedi 28 juillet.

Elle avait subi une intervention chirurgicale le 15 juillet à la tête après avoir été sauvagement battue par son époux. Ce dernier a été arrêté et a été présenté en cour de Rose-Hill le 17 juillet. Il a obtenu la liberté conditionnelle après avoir payé une caution de Rs 8 000. Il a confié aux policiers qu’il avait seulement donné une gifle à sa femme.

Celle-ci est partie s’installer au domicile de sa mère à sa sortie de l’hôpital. Mais son état de santé n’a cessé de se détériorer.

Mariée depuis 18 ans, Tanuja, nous raconte sa mère,  subissait les violences de la part de son mari. Il y a  quatre ans, elle est tombée gravement malade et a même perdu une partie de ses facultés physiques. « A chaque fois qu’elle venait trouver refuge chez moi, son mari venait la chercher. Si ma fille refusait de le suivre, il faisait un scandale.  Pou protez mwa, li finn prefer retourn kot li ek gagn baté…».

Cependant, nous confie une source policière, l’époux a été mis hors de cause car Tanuja n’a pas succombé aux coups qui lui ont été infligés par son mari. L’autopsie a révélé que la victime est décédée des suites d’un œdème cérébral.

«Mo tifi finn prefer gagn bate avek so mari pou protez mwa…»