Actu de l'ile Maurice
Regional

Un professeur agresse sa famille à la scie électrique

Un professeur agresse sa famille à la scie électrique
Le père était ivre.

Une famille résidant à Saint Louis a vécu l’enfer ce lundi 6 août. Un professeur d’écoles âgé de 47 ans, en état d’ivresse et traité sous antidépresseur, a tenté d’agresser sa femme et ses enfants qui se sont réfugiés dans une chambre. Les faits se sont déroulés vers 23 h. Les gendarmes se sont dépêchés sur les lieux quand les voisins les ont alerté qu’un homme agressif et ivre se trouve devant sa porte et que sa famille ne le laisse pas entrer car il menaçait de tout casser.  Ce dernier a finalement pu passer la porte.

Aussitôt arrivés sur place, les gendarmes tombent des nues, la scène est troublante. Le père essaye de pénétrer dans la chambre où se sont réfugiés sa femme et ses quatre enfants, traumatisés, à l’aide d’une scie électrique. L’agresseur a, dans un premier temps, posé son arme mais l’a aussitôt saisi à l’approche des gendarmes. Ces derniers n’ont pas eu d’autre choix que de le neutraliser à l’aide d’un pistolet Taser. Il a été conduit en garde à vue. Les membres de la famille s’en sont sortis sain et sauf.

Son audition et celles de ses proches ont aidé à constater que l’homme traverse actuellement une mauvaise phrase et qu’il s’agit d’une espèce de crise de démence. Ce soir-là, ce dernier avait pris ses antidépresseurs en consommant de l’alcool en même temps. Il déclare d’ailleurs qu’il était dans un état second à ce moment-là car il a gardé aucun souvenir de la scène et affirme ne pas se rappeler de s’être fait taser.  Sa famille tient à l’épauler dans cette mauvaise passe car ce serait son état dépressif qui lui aurait fait agir ainsi. Il a été remis en liberté mardi soir mais sera tout de même jugé en novembre prochain pour violences avec arme.

Un professeur agresse sa famille à la scie électrique