Actu de l'ile Maurice
Politique

Steven Obeegadoo: «Au MMM, chaque défaite annonce la prochaine défaite»

Steven Obeegadoo: «Au MMM, chaque défaite annonce la prochaine défaite»
Steven Obeegadoo: «Aujourd’hui, je ne suis ni un membre du Bureau Politique, ni un membre du Comité Central. Bon gré, malgré, je me retrouve exclu du MMM»

«Le MMM cumule défaite après défaite. En 18 ans, le MMM  subi neuf défaites. Au MMM, chaque défaite annonce la prochaine défaite» : propos de Steven Obeegadoo, un de principaux dirigeants de la Plateforme pour un Nouveau MMM dans une interview accordée à Inside News. Selon lui, au MMM actuellement, c’est la débâcle.

Ainsi, Steven Obeegadoo concède que la serie de démissions au sein de plusieurs comités regionaux du MMM, dont 19 au No 1, plus d’une centaine au No 17 et environ 200 au No 4, résulte d’un effet de domino, provoqué par une multitude de défaites électorales.

L’ancien ministre de l’Education et président de la commission Education au MMM explique les circonstances qui l’a amené avec un groupe d’amis du MMM, dont Pradeep Jeeha, Françoise Labelle et Vinay Sobrun à mettre en place la Plateforme pour un Nouveau MMM. «Le MMM était un engagement à vie pour moi», clame-t-il.

Aussi, il explique les circonstances de son évincement du MMM. «Aujourd’hui, je ne suis ni un membre du Bureau Politique, ni un membre du Comité Central. Bon gré, malgré, je me retrouve exclu du MMM», dit-il.

Steven Obeegadoo s’insurge que c’est la première fois dans l’histoire politique de Maurice qu’un parti expulse son leader-adjoint, Pradeep Jeeha. Selon lui, c’est par peur de faire face à un appel que le MMM n’a sanctionné ni lui et ni Françoise Labelle.

Soulignant que la situation politique actuelle à Maurice est floue, l’ancien ministre de l’Education, insiste que l’idée première d’instituer une plateforme est «de rassembler, cela d’autant plus que le MMM n’est plus le MMM des années 70’» et «qu’il est devenu un parti traditionnel.»

Arguant que la Plateforme pour un Nouveau MMM n’envisage nullement de contracter une alliance électorale avec quiconque, Steven Obeegadoo réitère : «Outre de rassembler, une plateforme est de créer une force politique ; créer de l’enthousiasme ou encore de créer une  entité distincte.» Il laisse entendre que cette force politique sera chose faite dans une année.

Par ailleurs, Steven Obeegadoo a commenté le Rapport Lam Shang Leen dont les recommandations ont été publiées, voici 15 jours. «Le premier message du Rapport Lam Shang Leen est qu’on n’a rien fait pour combattre la drogue.  La question qu’on doit se poser : la police a-t-elle les moyens de combattre la drogue ?»

Aussi, il soutient qu’il s’avère nécessaire de repenser le rôle de la police par rapport à la drogue et susciter une réflexion profonde en vue de combattre ce fléau.

Steven Obeegadoo: «Au MMM, chaque défaite annonce la prochaine défaite»