Actu de l'ile Maurice
Actualités

Lutte anti-drogue… La MRA capitalise sur les chiens renifleurs

Lutte anti-drogue… La MRA capitalise sur les chiens renifleurs
Les chiens renifleurs MRA K9 Narcotic sont tous entrainés pour détecter les drogues de toutes catégories

Egratigné quelque peu par la commission Lam Shang Leen quant à sa dualité avec l’ADSU dans la lutte anti-drogue, ou encore ses lacunes dans la surveillance des trafiquants, la MRA assure que tout est fait pour combattre la fraude, l’importation de drogue et le blanchiment d’argent. Inside News a fait une incursion dans les moyens dont dispose la MRA pour mener à bien sa mission. D’emblée, il nous revient que plusieurs nouveautés sont préconisées afin de faire échec aux tentatives des trafiquants de drogue ou autres transactions illégales.

Des chiens renifleurs de devises, un nouveau bâtiment pour la MRA à l’aéroport, formation continue des maîtres-chiens, tant de moyens qui seront déployés par la MRA pour réussir.

Chiens renifleurs, un atout pour combattre le fléau de la drogue

Les chiens renifleurs MRA K9 Narcotic sont tous entrainés pour détecter les drogues de toutes catégories, ainsi que les devises. Bientôt la MRA s’équipera aussi de chiens spécialisés pour détecter les cigarettes.

La MRA a un projet de construction de 10 nouvelles niches, qui seront installées dans l’enceinte de l’Integrated Government Clearance Centre (IGCC), qui comprendra les nouveaux bureaux de douanes ainsi que d’autres bureaux relatifs aux autres unités régulatrices. Le bâtiment sera construit au New Cargo Village, à l’aéroport de Plaisance et sera prêt au début de 2020. Deux officiers de douane ont été formés à cet effet par le South African Revenue Services K9 Unit, comme maîtres-chiens. Ces officiers sont éminemment impliqués  dans le training des chiens nouvellement acquis par la MRA, ainsi que pour les nouveaux maitres-chiens qui viennent d’être recrutés.

Pour maintenir le contact avec l’évolution des affaires concernant les drogues, ou encore les nouvelles astuces des trafiquants, les chiens renifleurs MRA K9 Narcotic et leurs maîtres sont constamment évalués par les douaniers français experts en la matière. Cela se fait une fois l’an, afin de maintenir contact avec les nouvelles techniques et corriger les lacunes, s’il y en a.

Actuellement, la MRA K9 Narcotic Dogs Unit dispose de 13 chiens renifleurs. De ce nombre, 9 sont déjà opérationnels et les quatre autres sont toujours en formation. La MRA compte amener ce nombre à 24, d’ici 2021.

De janvier 2017 à juin 2018, les chiens renifleurs de la MRA ont contribué à la détection d’environ 60 cas de drogues à l’aéroport, au port, et aux services postaux.

Chiens renifleurs de devises à l’assaut du blanchiment d’argent 

Si la MRA possède déjà 9 chiens entièrement entrainés pour la détection de drogues et qui sont postés à l’aéroport, quatre autres nouvellement acquis seront entrainés rien que pour les devises. On nous signale que l’entrainement de ces chiens renifleurs de devises a beaucoup avancé et ils seront fin prêts pour être mis en service sous peu.

Il se trouve que les Etats-Unis et certains pays européens sont les pionniers en matière de détection de devises par des chiens renifleurs. L’Afrique du Sud également s’y est mise.

Le trafic de drogue et le blanchiment d’argent vont de paires. Il y a eu nombre de cas d’arrestations de trafiquants de drogue dans lesquelles de fortes sommes d’argent et de devises ont été saisies. Toutefois, là où le bats blesse, c’est que les officiers de l’ADSU et ceux de la MRA se regardent en chiens de faïence, et cela pourrait faire le jeu des trafiquants.