Actu de l'ile Maurice
Actualités

Bérenger réclame l’annulation de l’appel d’offres sur la Combined Cycle Gas Turbine

«Nou pe ale tousel dan prochain eleksyon arriv ki ariv!»
Paul Bérenger, leader du MMM.

Lors de sa conférence de presse, samedi dernier, le leader du MMM, Paul Bérenger a réclamé l’annulation de l’appel d’offres sur la Combined Cycle Gas Turbine (CCGT) à Fort George, à l’initiative du gouvernement et CEB et de laisser le soin au prochain gouvernement le soin de prendre une décision y relatif.

«C’est un dossier lourd qui me tracasse beaucoup. La population ignore la gravité d’un tel projet au coût de Rs 6 à Rs 8 milliards qu’on veut engager le pays au cours des 20 – 50 prochaines années à venir et lequel est susceptible de résulter à une catastrophe financière», a soutenu Paul Bérenger. Soulignant le fait que le CEB voudrait aller de l’avant avec la réalisation d’un tel projet en vue de répondre aux besoins du pays en terme d’énergie électique, il a concédé que le CCGT se voudrait être un nouveau système innovateur à travers l’achat et la mise en place de deux turbines, fonctionnant à base de diesel, en produisant chacune entre 35 et 40 Megawatt.

Le leader du MMM a indiqué que dans un premier temps, ces turbines allaient être utilisées pendant les heures de pointe. Par la suite, il a expliqué qu’une turbine à vapeur, allait récupérer la vapeur émise pour produire 40 Megawatt additionnels d’électricité en ayant recours, cette fois, au Liquefied Natural Gas (LNG.

«De ce fait, il est sera question, de produire pour du ‘based load’, (grosses machines lourdes) en vue d’assurer une production d’électricité 24h sur 24. Et aussi produire de l’électricité pour le peak load, car à une certaines heures de la journée, la consommation augmente», a souligné Paul Bérenger. Par conséquent, il a déploré que le gouvernement sera en train en train «de mettre la charrue devant les bœufs»

A cet effet, Paul Bérenger a fait état d’un premier gros problème : la disponibilité du LNS à Maurice. Il a ainsi fait référence à une PNQ du leader de l’Opposition en date du 3 août. Il a rappelé que le Deputy Prime Minister et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo a affirmé que la firme consultante Pothen & Partners a déjà soumis son rapport au gouvernement par rapport à l’utilisation du LNG. «Nous ignorons le contenu de ce rapport qui a été soumis à Ivan Collendavelloo», a-t-il dit.

Paul Bérenger a, également, mentionné un autre rapport, soumis par Petronet, une firme indienne sur le même sujet.

«Les représentants de cette firme étaient à Maurice en mars dernier. Ils étaient supposés de produire un rapport», a-t-il déclaré.

Il s’est référé à une question parlementaire du député du MSM, Bashir Jahangheer en date du 17 juillet. «Le député Jahangheer a fait des allégations contre un des soumissionnaires», a-t-il souligné. A ce stade, Paul Bérenger a déploré que les discussions tournent en rond et qu’«Ivan Collendavelloo n’arrive pas à assumer ses responsabilités.»

D’où la demande du leader du MMM de rendre public le rapport Pothen & Partners ; d’informer la population sur les recommandations de Petronet et d’annuler l’appel d’offres du projet de CCGT.

Bérenger réclame l’annulation de l’appel d’offres sur la Combined Cycle Gas Turbine