Actu de l'ile Maurice
Actualités

Le nombre d’heures de travail des chauffeurs est-il un facteur de risque lors des accidents ?

Le nombre d’heures de travail des chauffeurs est-il un facteur de risque lors des accidents ?
Au volant, un chauffeur professionnel peut être amené à multiplier les heures de travail

Varisht Poshan Sumbhoolaul, 25 ans, a perdu la vie dans un accident de la route à Belle-Vue Road, l’Aventure. Cela s’est produit tôt dans la matinée du samedi 11 août. La victime aurait travaillé toute la nuit avant de reprendre le boulot le matin. Le manque de sommeil pourrait-il être à l’origine de ce tragique accident ?

Chauffeurs de taxis, de poids lourds ou encore employés dans des entreprises… Au volant, un chauffeur professionnel peut être amené à multiplier les heures de travail. Ce qui peut représenter un danger potentiel sur les routes, surtout en cas de fatigue prolongé. Inside News a voulu savoir quels sont les horaires pratiqués, par les différents chauffeurs.

A Maurice, certains employés travaillent jusqu’à 72 heures par semaine voir même plus

alors que la norme, dans les pays industrialisés, veut un travail quotidien de 8 heures. Les agents de sécurité et les gardiens doivent quant à eux, travailler 12 heures par jour.

Jacques Cesar, chauffeur de poids-lourds depuis plus d’une vingtaine d’années explique que les chauffeurs travaillent 8 heures par jour. Chacun organise son temps de conduite et de repos. Selon lui, les horaires de travail devraient être revus. Dans d’autres pays, les lois sont différentes, affirme notre interlocuteur qui est l’ex président de la Lorry Drivers Worker’s Union.

« Après avoir conduit pendant 4 heures sans interruption, vous avez droit à un remplaçant. Si la loi n’est pas respectée, vous avez droit à une contravention. Malheureusement ici, les chauffeurs de poids-lourd conduisent 8 heures par jour, certains font des heures supplémentaires, d’autres y sont forcées. Certains travaillent de 07 heures du matin à 16 heures et d’autres vont au-delà. La loi doit être revue», explique Jacques Cesar.

Bhavesh Mungur, porte-parole du Contract Bus Owners et Raffick Bahadoor du Taxi Proprietors Union expliquent que selon l’Employment Rights Act 2008, les chauffeurs de taxi sont censés travailler 8 heures par jour. Cependant, ils précisent que les chauffeurs prennent leurs repose, dépendant de la fréquence de la clientèle.

« Les horaires ne sont pas fixent. De toute façon les chauffeurs ne sont plus sur les ‘Places Taxis’ comme auparavant. Ils attendent que les clients les appellent pour une course », expliquent nos interlocuteurs. Raffick Bahadoor indique que si le chauffeur de taxi est trop fatigué pour conduire, il a toujours des remplaçants patentés. Il affirme aussi qu’une fois par an, les chauffeurs de taxi de plus de 60 ans sont soumis à tests médicaux pour la vue.

Kreshnadutt Gobin, secrétaire du Transport Corporation Employees Union, affirme pour sa part que les chauffeurs du transport public sont tenus de travailler 40 heures par semaine avec 20 minutes de repos par jour. Pour ceux qui travaillent de 06 heures du matin à 18 heures, ils ont un temps de repos échelonné sur trois heures.

 

Le nombre d’heures de travail des chauffeurs est-il un facteur de risque lors des accidents ?