Actu de l'ile Maurice
Actualités

L’Utility Regulatory Authority organise un séminaire sur la règlementation des services publics

L’Utility Regulatory Authority organise un séminaire sur la règlementation des services publics
Ivan Collendavelloo, procèdera à l’ouverture de l’atelier le 16 août.

Le ministère de l’Energie et des Services publics organise, en collaboration avec l’Utility Regulatory Authority (URA), un séminaire de haut niveau sur la règlementation des services publics les 16 et 17 août 2018 à l’hȏtel Hennesy Park à Ebène. Le Premier ministre adjoint et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, procèdera à l’ouverture de l’atelier le 16 août.

Une cinquantaine de participants du ministère de l’Energie et des Services publics, de l’URA, du Central Electricity Board, de la Mauritius Renewable Energy Agency, ainsi que des Independent Power Producers y participeront.

Le consultant, Dr Frank Sebbowa, expert en régulation du secteur de l’énergie, a été nommé par la Banque africaine de développement et l’African Legal Support Facility pour fournir à l’URA un soutien consultatif et une assistance technique développement organisationnel en ce qui concerne sa fonction de régulateur. Il animera le séminaire de deux jours qui vise principalement à fournir aux principales parties prenantes une compréhension commune de la raison d’être de la création de l’URA et de son rôle de régulateur. Le deuxième jour de l’atelier ciblera des cadres de haut niveau du secteur énergétique.

Les thèmes qui seront abordés sont :  Les rȏles réglementaires clés de l’URA ; Le but et importance de la réglementation de l’industrie de l’électricité ; Les principes de la régulation de l’électricité ; L’importance de règlementer les services de l’électricité ; Les perspectives et les défis de la réglementation du secteur de l’électricité ; et Les rôles des parties prenantes dans la réglementation de l’électricité, entre autres.

L’Utility Regulatory Authority organise un séminaire sur la règlementation des services publics