Actu de l'ile Maurice
Actualités

Travaux infrastructurels, le gouvernement met les bouchées doubles

Travaux infrastructurels, le gouvernement met les bouchées doubles
Tulsyraj Benydin a mentionné le projet du Pont Holyrood au coût e Rs 50 millions, reliant la région de Pierrefonds.

A une année à peine de l’échéance fixée pour la prochaine joute électorale, c’est le remue-ménage dans la plus haute sphère de l’Etat. Compte tenu de divers projets mis en chantier dans plusieurs régions du pays, tant dans les villes que les villages, le Premier ministre, Pravind Jugnauth aurait insisté pour qu’un maximum de projets infrastructurels soient concrétisés.

Lors d’une réunion, convoquée, mardi 14 août et présidée par le Pravind Jugnauth, des directives premierministérielles ont été données aux élus, Private Parliamentary Secretaries (PPS), ainsi qu’au différentes institutions et instances décisionnelles, notamment la National Development Unit, les Collectivités Locales ( mairies, conseils de districts et conseils de villages) pour aller de l’avant avec leurs divers projets.

Si à l’accoutumée, le Premier ministre préside ce comité portant sur des projet d’envergure, cette fois, les PPS et les députés des 20 circonscriptions auraient eu des instructions explicites : «Il est impérieux de redoubler les efforts pour que les travaux mis en chantier soient réalisés durant les 12 prochains mois.»

Ces projets, souligne-t-on s’inscrivent dans une perspective d’améliorer la qualité de vie des citoyens.

Sollicité, le PPS, Tulsiraj Benydin, dans une déclaration à Inside News, ce 15 août, a  expliqué que les travaux qui sont entrepris au niveau des circonscriptions, «il n’y a rien d’anormal.» «Il est un fait qu’à l’approche d’importantes fêtes religieuses, le gouvernement prend l’initiative pour entreprendre certains travaux de réhabilitation : réaménagement des trottoirs, améliorer l’éclairage des routes, travaux d’aménagement au niveau de l’Environnement…», a-t-il dit.

En revanche, Tulsyraj Benydin, le premier député de la circonscription No 15, a tenu à préciser que plusieurs travaux ont été mis en chantier avant l’année financière 2018-2019. Toutefois, il a concédé que la mise à exécution de certains projets butent très souvent à des problèmes, liés à la Land Acquisition Act, au Central Procurement Board (CPB), entre autres. Il a soutenu que ces processus prennent du temps.

S’agissant des projets des deux circonscriptions, 15 (La Caverne/Phoenix) et 18 (Belle Rose/Quatre-Bornes), lesquelles tombent sous sa jurisdiction, le PPS Benydin a soutenu que ceux-ci vont bon train. A cet effet, il a mentionné le projet du Pont Holyrood au coût e Rs 50 millions, reliant la région de Pierrefonds.

«Ce pont, situé non loin du cimetière de la montagne Trois Mammelles est en piteux état. L’accès est interdit aux poids lourds. Nous préconisons un pont flambant neuf et moderne»,

a affirmé Tulsiraj Benydin. Il a cité, également, le projet de réhabilitation du Canal Alyman, à La Caverne, Vacoas au coût de Rs 30 millions et la route Tranquille. Il a fait remarqué que lors des pluies torrentielles, ce canal et cette route sont gravement touchés par des inondations.

Il a souligné que ce projet sera réalisé en trois phases, à savoir l’aménagement d’un mur, d’un ponceau et des travaux d’aménagement à l’embouchure.

Il est souligné que dans le cadre de la mise en place d’une Task Force, tout est coordonné et doit se rapporter au Bureau du Premier ministre. Dans ce contexte, chaque PPP est appelé à présider de réunions mensuelles par rapport aux circonscriptions tombant sous leur juridiction. Tout le suivi et la résultante de ces réunion doivent remonter au PMO.

 

Travaux infrastructurels, le gouvernement met les bouchées doubles