Actu de l'ile Maurice
Actualités

Adieu Fanfan !

Adieu Fanfan !
Fanfan avait 87 ans et était un pensionnaire de l'hospice St-Jean.

Louis Gabriel Joseph plus connu comme Fanfan n’est plus. Cette légende du séga mauricien est décédé ce samedi à l’âge de 87 ans à l’hospice St-Jean, Pamplemousses.Originaire du village de Beau Vallon, Fanfan a fait ses débuts comme pêcheur pour nourrir sa famille, son épouse et ses enfants.

Voici une dizaine d’années, Fanfan continuait à entonner ses morceaux de séga. Il est des derniers artistes/ségatiers qui a connu Ti-Frer, le griot mauricien. On a connu cette époque, où Fanfan chantait en duo avec Sarojini Seeneevassen, en l’accompagnant à la ravanne. Gaëtan Abel était, également, à ses côtés pour le promouvoir dans le séga.  L’artiste est réputé pour son tube 400 canons/300 revolvers qui faisait fureur dans les années. Il est également connu pour se chansons engagées.

Joyce Veerasamy ne pourra pas offrir « deux gato pima » à Fanfan…

«Avec le départ de Fanfan, c’est une bibliothèque ambulante qui disparaît», confie Joyce Veerasamy, artiste et producteur, à Inside News, ce matin. Il a été parmi les dernières personnes d’avoir été au chevet de l’artiste, à l’hospice St-Jean. «A chaque trois semaines ou un mois, je me faisais un devoir pour le rendre visite à Pamplemousses. C’était une façon pour moi de me ressourcer», ajout-t-il. Il souligne que Fanfan était toujours présent pour prodiguer de bon conseils.

Poursuivant son témoignage sur Fanfan, Joyce Veerasamy confie que face à des personnes qui avaient des soucis, l’artiste d’un ton philosophique disait toujours: «Nou 50 tiroirs dan nou cerveau. Nou bizin ouvert enn tiroir par enn tiroir ek analyse problem la.» Selon lui, on a toujours une leçon de vie à apprendre de Fanfan.

Rama Poonoosamy, directeur de l’agence Immedia, a toujours été aux côtés de Fanfan jusqu’à sa mort. D’ailleurs, il nous revient que c’est lui qui s’occupera les funérailles de Louis Gabriel Joseph.

Adieu Fanfan !