Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Des vigiles de la CNT étaient venus en aide à Patrick Tse Song Fok avant qu’il meurt

Des vigiles de la CNT étaient venus en aide à Patrick Tse Song Fok avant de mourir
C'est dans une petite ruelle que Patrick Tse Song Fok Tong a été agressé.

Patrick Tse Song Fok Tong, un vigile, âgé de 44 ans a été mortellement agressé à La Tour Koeing, hier, vendredi 17 août. Il a été sauvagement battu au visage et à la tête. Deux des trois assaillants du vigile a été arrêté hier, en l’occurence une femme de 21 ans, Orelly, et un homme de 28 ans, Kevin. Tous deux sont des habitants de la localité.

La victime, un habitant de Port-Louis, a pu donner sa version des faits au Sub-Inspector Sonatun affecté au poste de police de la Tour Koeing. Ce dernier l’avait transporté à l’hôpital avant son décès. Il a relaté qu’il a été agressé à coups de gourdins par trois individus avant de se faire dépouiller d’une somme de Rs 900.

Contacté au téléphone, des vigiles de l’entrepôt de la CNT, relatent que la victime était venue demander de l’aide : « linn dir nu telefonn SAMU. So nene ti p saigner ek li ti p soufer so lebra drwat. Paret so lebra ti kase ». L’un des vigiles a vite téléphoné à la police sur le 148 qui s’était rendu sur le lieu.

Un troisième suspect est activement recherché par la police.

Des vigiles de la CNT étaient venus en aide à Patrick Tse Song Fok avant qu’il meurt