Actu de l'ile Maurice
Actualités

Une quinzaine de pompiers se voient refuser un congé pour Eid-Ul-Adha

Deux pompiers réclament Rs5 000 000 pour transfert punitif
Il fait appel au Chief Fire Officer et réitère que pour chaque religion, il devrait y avoir une liberté religieuse.

Ils sont au total une quinzaine de nouvelles recrues qui souhaitent prendre un jour de « leave without pay » à l’occasion de la fête Eid-Ul-Adha. En effet, la fête Bakrid sera célébrée le 22 août prochain. Toutefois, la demande de congé sans solde de ces jeunes a été refusée.  A noter qu’il y a 114 nouveaux pompiers qui ont été recrutés et ils suivent actuellement un programme de formation.

Pour Ashraf Buxoo, Deputy Organising Secretary de la GSEA (Government Services Employees Association): «C’est injuste que leur demande de congé a été refusée ». Selon lui, refuser un seul jour de congé et ce « without pay » est une atteinte à la démocratie. Il souligne que chaque citoyen mauricien a le droit à une liberté religieuse. De plus, il fait remarquer que des 114 recrues, il n’y a qu’une quinzaine qui souhaitent obtenir un jour de congé. « C’est peu », clame-t-il.

« Chaque personne a le droit de pratiquer sa religion, car nous sommes dans un pays démocratique », s’insurge-t-il. Ashraf Buxoo demande à ce que les responsables reviennent sur leur décision et accordent à ces nouvelles recrues le congé demandé.

Part, ailleurs le Deputy Organising Secretary ajoute que la fête Raksha Bandhan sera célébrée ce dimanche 26 août. Il ne souhaite pas qu’une telle situation se répète. Il fait un appel aux autorités d’approuver les demandes de congé pour les jours fériés.

Il fait appel au Chief Fire Officer et réitère que pour chaque religion, il devrait y avoir une liberté religieuse. « C’est un droit acquis »,  lance-t-il.

Ashraf Buxoo indique que même les nouvelles recrues ont droit à un jour de congé, surtout si c’est sans solde.

Une quinzaine de pompiers se voient refuser un congé pour Eid-Ul-Adha