Actu de l'ile Maurice
Actualités

« Une aubaine pour les petits établissements hôteliers »

« Une aubaine les petits établissements hôtelier »
Bissoon Mungroo, président de l’Association des petits et moyens hôtels.

Booster davantage l’industrie du tourisme : c’est l’objectif que s’est fixé le ministère du Tourisme cette année. Dans ce contexte, le projet « Ile Maurice sans passeport » a été lancé, afin d’encourager la venue des touristes réunionnais à Maurice, munis uniquement de leur carte d’identité.

Selon Bissoon Mungroo, président de l’Association des petits et moyens hôtels, ce projet bénéficiera largement les petits hôtels. « Les touristes veulent connaître la culture mauricienne. Ainsi, ils optent pour des moyens de se rapprocher un peu plus de la population, en résidant dans des hôtels de charme », soutient-il.

Ce dernier, qui est aussi à la tête de l’hôtel Manisa, donne des détails sur l’impact de ce nouveau projet sur la croissance. « Pendant les périodes hors saison, ce projet aidera les petits hôtels à avoir un certain nombre de clients. Avec les touristes réunionnais, qui choisissent de loger dans des hôtels trois ou quatre étoiles, les chiffres d’affaires de ces établissements grandiront. »

Bissoon Mungroo ajoute aussi que ces facilités pourront être offertes aux touristes d’autres pays européens,  ceux-là même qui apportent un nombre considérable de touristes chaque année.

D’autre part, selon la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), ce projet, en partenariat avec Air Mauritius et les agences de voyage réunionnaises, aidera les touristes réunionnais à visiter le pays à 179€ seulement. Toutefois, ils devront séjourner entre deux à sept jours.

Ainsi, les Réunionnais devront être détenteur d’un billet retour couvert par une assurance, la confirmation d’un hébergement à Maurice et avoir le financement nécessaire pour le séjour. A noter que les touristes concernés par ces mesures sont interdits de travailler à Maurice.

« Une aubaine pour les petits établissements hôteliers »