Actu de l'ile Maurice
Actualités

Pravind Jugnauth: « Le créole est un patrimoine qui transcende tous les clivages »

Revue politique : l’hindi et le créole à l’honneur...
Le président de la Creole Speaking Union (CSU), Arnaud Carpooran et le Premier ministre, Pravind Jugnauth

Le premier texte en créole mauricien, paru en 1822, intitulé « Les Essais d’un Bobre africain », par François Chrestien, a été réédité et réadapté par Arnaud Carpooran, président du Creole Speaking Union (CSU) et toute son équipe. Le lancement de l’ouvrage « Zistwar Depi Enn Bob Afrikin », a eu lieu ce mercredi 22 août au Henessy Park Hôtel à Ebène. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth et le ministre des Arts et de la culture, Pradeep Roopun.

Pravind Jugnauth : « Le créole est un patrimoine qui transcende tous les clivages »
Pravind Jugnauth en compagnie d’Arnaud Carpooran (au centre) et de toute son équipe

Lors de son allocution, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a rendu un hommage au ségatier, Louis Gabriel Joseph alias Fanfan, décédé le samedi 18 août. Pour le chef du gouvernement, la mort de l’artiste est une grande perte pour le pays ainsi que pour la culture mauricienne. Il remercie le défunt pour « la richesse inestimable qu’il a apportée à la langue créole ».

Pravind Jugnauth a exprimé son appréciation pour le travail abattu par la Creole Speaking Union (CSU) sous la présidence du Pr Arnaud Carpooran.

Pour le chef du gouvernement, « cela ne fait aucun doute que la langue créole aura la place qu’elle mérite dans le pays

Il a réitéré le soutien ainsi que son engagement personnel « pour continuer à faire développer cette langue, un patrimoine qui transcende tous les clivages. C’est pour cette raison que la plupart de mes discours sont en créole. »

Le Premier ministre affirme que le gouvernement continuera de « promouvoir, protéger et défendre toutes les langues à Maurice. La langue est très importante. C’est une richesse extraordinaire que possède Maurice. Il faut continuer à la développer.» Pour Pravind Jugnauth, le créole est une langue unificatrice. « Mo pense ki plis ki 90 % populasyon ki koze kreol. Nu bizin kontinie. Me fode pa nu blie ki ena bann langue ki pou res touzur importan. Kuma anglai , franse ek lezot langue. Nu bizin assir nu ki pli boku dimunn ek sirtou bann zen appran koze

Pravind Jugnauth : « Le créole est un patrimoine qui transcende tous les clivages »
Un moment important pour la langue créole, selon le Professeur Arnaud Carpooran

Pravind Jugnauth rappelle que la langue est utilisée depuis presque trois siècles. « So passaz dans domain lekritir li resan. Rekonesance ofisiel ek so lintrodiksyon formel dan lekol li ankor pli resan. » Il souligne que la CSU met accent sur les activités écrites afin de permettre l’évolution de la langue. Le Premier ministre est d’avis qu’il faut aller plus loin et encourager des créations littéraires.

Le Pr Arnaud Carpooran a, quant à lui, parlé d’un moment important pour la langue créole. Il affiche sa satisfaction, car selon lui, l’État a reconnu le premier texte réédité. Ce sont des textes instructifs sur la langue créole, mais aussi sur l’histoire du pays.

Pravind Jugnauth : « Le créole est un patrimoine qui transcende tous les clivages »