Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Rires, pleurs et soulagement à la prison de Richelieu

Rires, pleurs et soulagement à la prison de Richelieu
Une joie partagée avec Me Rama Valayden...

L’émotion était palpable à la prison de Richelieu, ce jeudi 23 août après la libération des quatre condamnés dans l’affaire Amicale. Abdool Naseeb Keeramuth, Muhammad Shafiq Noor, Sheik Imran Sumodhee et Khaleeloudeen Sumodhee ont retrouvé la liberté après avoir passé 19 ans derrière les barreaux. Amis et proches des Sumodhee étaient munis d’une banderole sur laquelle était écrit : « Imran et Khaleel Sumodhee. La famille vous souhaite la bienvenue.

Rires, pleurs et soulagement à la prison de Richelieu
Amis et proches des Sumodhee étaient munis d’une banderole leur souhaitant la bienvenue

Avant de quitter pour la dernière fois le centre pénitencier, les quatre ex condamnés n’ont pas manqué de faire une prière en guise de remerciement.

Rires, pleurs et soulagement à la prison de Richelieu
Les quatre ex condamnés n’ont pas manqué de faire une prière en guise de remerciement.

Sollicité pour une déclaration, Abdool Naseeb Keeramuth, qui s’apprêtait à quitter la prison, a profité de l’occasion pour remercier le Premier ministre Pravind Jugnauth. « Li finn fer enn gran travay pou nou. Li finn reouvert nou case ek li finn amende enn la lwa. Zordi nou finn libere par lord nou createur», a-t-il déclaré.

Et comment se sent-il après sa libération ? Abdool Naseeb très ému a confié d’une voix cassée qu’il souhaite d’abord voir son père avant de se prononcer. « Mo ti pou kontan fer enn salaam avan avek li avan. Lerla…

Khaleel  Sumodhee, qui s’est adressé à la presse a, pour sa part, souligné qu’ils étaient tous innocents dans cet incendie meurtrier qui a fait sept victimes.

Rires, pleurs et soulagement à la prison de Richelieu