Actu de l'ile Maurice
Actualités

Pravind Jugnauth ouvrira la Conférence ministérielle de l’IORA le 29 août

Pravind Jugnauth ouvrira la Conférence ministérielle de l'IORA le 29 août
Alors que le Le Premier ministre, Pravind Jugnauth procédera à l’ouverture officielle de la Conférence ministérielle de l’Indian Ocean Rim Association (IORA), le 29 août, la vice-Première ministre et ministre des collectivités locales et ministre de l’égalité du genre, Mme Fazila Jeewa Daureeawoo présidera le groupe de travail, le 28 août.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth procédera à l’ouverture officielle de la Conférence ministérielle de l’Indian Ocean Rim Association (IORA), à l’hôtel Ravenala de Balaclava, le mercredi 29 août. Toutefois, en prélude de ladite conférence, la vice-Première ministre et ministre des collectivités locales et ministre de l’égalité du genre, Mme Fazila Jeewa Daureeawoo présidera le groupe de travail au même endroit, le 28 août.

L’IORA est une organisation intergouvernementale, regroupant l’Australie, le Bangladesh, les Comores, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, le Kenya, Madagascar, la Malaisie, Maurice, le Mozambique, Oman, les Seychelles, Singapour, la Somalie, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, la tanzanie, la thailande, les emirats arabes unis et le Yémen. Elle a pour objectif de renforcer la coopération régionale et le développement durable dans la région de l’océan Indien par l’intermédiaire de ses 21 États membres et de ses 7 partenaires de dialogue.

S’agissant les partenaires du dialogue, ils la Chine, l’Egypte, la France, l’Allemagne,  Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

« Cette première conférence ministérielle de l’IORA sur l’autonomisation économique des femmes définira la vision stratégique du réseau de membres de l’IRA» et coopérera pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation économique des femmes dans la région, notamment une déclaration ministérielle sur l’autonomisation économique des femmes»,  affirme Fazila Jeewa-Daureeawoo. «Le groupe de travail sur l’autonomisation économique des femmes sera officiellement lancé lors de la conférence du 28 août 2018 », ajoute-t-elle.

Il est souligné que les ministres du Genre / Affaires féminines, ainsi que les hauts fonctionnaires qui participeront à cette conférence traiteront de la mise en application d’une série d’initiatives et de la coopération entre les Etats membres en vue de réduire les obstacles à la participation significative des femmes et des filles à l’économie, à l’élaboration d’un plan de travail du groupe de travail de l’IORA sur l’autonomisation économique des femmes.

Il est soutenu que cette conférence officialisera une fois de plus l’engagement des ministres de la condition féminine / des affaires féminines de l’IRA à promouvoir un programme de transformation pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles par l’adoption de la Déclaration sur l’autonomisation économique des femmes.

Il faut dire que l’organe suprême de l’IORA est le Conseil des ministres des affaires étrangères (COM), qui se réunit chaque année pour aborder les développements de l’IORA. Un Comité de hauts fonctionnaires se réunit deux fois par an en vue de faire progresser l’agenda de l’IORA et examiner les recommandations des groupes de travail, du COM, des entreprises et des universitaires pour mettre en œuvre des politiques et des projets visant à améliorer la vie des Etats membres de l’océan Indien.

Rappelons que lors de la réunion du Conseil des ministres tenue à Téhéran les 7 et 8 mars 2007, six domaines prioritaires ont été identifiés et redynamisés lors de la 11ème réunion du COM, à Bangalore, le 15 novembre 2011. Ils sont les suivantes :  (i) Sécurité et sûreté maritimes; (ii) faciliter le commerce et encourager l’investissement; (iii) gestion des pêches; (iv) gestion des risques de catastrophe; (v) coopération universitaire et scientifique et technologique; (vi) échanges touristiques et culturels; ainsi que l’ économie bleue; et l’ autonomisation économique des femmes.

Outre la Déclaration de l’IORA sur l’égalité du genre et l’autonomisation économique des femmes, en Indonésie en octobre 2016, les premiers ministres et présidents de l’IORA ont consolidé l’engagement de cette instance lors des célébrations du 20ème anniversaire de l’IORA à Jakarta en mars 2017.

Il est souligné que le plan d’action 2021 présente des initiatives visant à faire avancer cet important programme transversal. « Le groupe de travail devrait avoir un plan de travail pour la période 2018-2020 et devra mobiliser des ressources et mettre en œuvre les différentes actions requises»,  affirme Fazila Jeewa-Daurreeawoo. «Le plan de travail comporte également une série d’indicateurs qui permettront au groupe de travail de s’assurer qu’il livre ses résultats et qu’il devra faire rapport à la prochaine réunion du Comité des hauts fonctionnaires», ajoute-t-elle.  La vice-Première ministre maintient que c’est grâce à ce l’IORA est en mesure de «créer un environnement propice à la prospérité économique et au bien-être de nos femmes.»

 

Le Pravind Jugnauth ouvrira la Conférence ministérielle de l’IORA le 29 août