Actu de l'ile Maurice
Actualités

Maurice appelé à exercer un rôle important pour le droit des handicapés

Maurice appelé à exercer un rôle important pour le droit des handicapés
Maneesh Gobin, entouré des délégués africains

Des délégués de plusieurs pays africains étaient à Maurice du 27 au 28 août, dans le cadre du Regional Disability Workshop organisé par Africa Disability Alliance et Edycs Epilepsy Group. Ils ont rendu une visite de courtoisie à l’honorable Maneesh Gobin, qui gère le portefeuille des Droits humains.

Lors de cette rencontre, mercredi matin, les délégués ont exposé les difficultés auxquelles font face les personnes souffrant d’invalidité dans les régions du continent africain. Par exemple, au Malawi, les albinos sont régulièrement enlevés, mutilés et tués au nom de la sorcellerie ou dû aux croyances religieuses. Dans certains pays, les personnes souffrant d’un handicap n’ont pas droit aux postes de responsabilités.

Pour les délégués, il est désormais question de trouver un meilleur terme que « disability » (« invalidité ») – qui provient du jargon médical – qui reflète mieux la perspective des droits humains.

« Nous souhaitons, par exemple, que les personnes souffrant d’épilepsie ou atteintes du syndrome de Down/la trisomie soient intégrées dans la définition de ‘disability’, et qu’on aborde les problèmes qui les concernent. On ne parle pas uniquement d’invalidité physique, mais aussi intellectuelle, entre autres. Ce que nous attendons des gouvernements, c’est de comprendre cette situation et de ratifier le Protocole et de l’implémenter pour que nous puissions améliorer la vie des personnes souffrant d’une invalidité en Afrique », explique Grace Massah, la présidente d’Africa Disability Alliance.

Il s’agit du ‘Protocol to the African Charter on Human and People’s Rights on the Rights of Persons with Disabilities in Africa.’ Ce Protocole a été établi par l’Union africaine principalement pour la région africaine qui a sa propre définition et problème en termes de ‘disability’.

Les délégués ont lancé un appel au ministre des Droits humains, Maneesh Gobin, pour que Maurice ratifie le Protocol for Disability.

« Nous souhaitons à ce que Maurice soit le premier pays à ratifier le Protocole. Nous voulons mettre Maurice à l’avant-plan dans ce contexte. Lorsque Maurice viendra avec la proposition de ratification, les autres pays d’Afrique emboîtent le pas. Maurice s’est démarqué sur plusieurs fronts comparativement aux autres pays africains », a ajouté Lefhoko Kesamag, Social Welfare Officer au Social Affairs Department de l’Union africaine.

Maurice appelé à exercer un rôle important pour le droit des handicapés