Actu de l'ile Maurice
Politique

Arvin Boolell dénonce une vengeance politique

Arvin Boolell dénonce une vengeance politique
Arvin Boolell aurait lancé « Cote Babajee. Ki ler li pou vini?»,

Krisnah Ramsamy un Chief Messenger du Rose-Belle Sugar Estate a consigné un Precautionary Measure contre Arvin Boolell, le député du Parti Travailliste au poste de police de Rose-Belle. Dans sa déposition, le planton a relaté que l’élu de la circonscription no 18 aurait débarqué dans les locaux de la société pour dénoncer la suspension d’un dénommé Denis Brussier, un ‘Head of Section’ de l’établissement sucrier. Les faits remontent à vendredi 24 août dernier.

Arvin Boolell aurait lancé « Cote Babajee. Ki ler li pou vini?», faisant allusion à Dineshrao Babajee, le General Manager de la société. On l’a fait comprendre que ce dernier était absent pour cause de maladie. Le député travailliste aurait alors dit, d’un ton arrogant : « in met Buissier dehor, zot pa fer nanier, zot pa bouzer, zotte pa fer la greve nanien».

Le planton dit, dans sa déposition, que le but de consigner cette plainte car « I do not know the intention of the said Dr Boolell»

Dans une déclaration à Inside News, Arvin Boolell se dit remonté contre cette déposition. Il nous explique que sa présence dans les locaux de cette société fait suite à un appel ses employés qui déploraient la suspension « injuste» de Denis Brussier.

Le député travailliste estime que « la suspension de Denis Bussier n’est pas juste car ce dernier est a beaucoup d’années de service au sein de la société».  Il avance que

« c’est clairement une vengeance politique qui s’opère au sein de cette société».

D’ailleurs, fait-il ressortir, Dineshrao Babajee est un candidat battu du MSM. Il dit regretter que « la direction ait ordonné ce planton de faire cette déposition pou rod vinn destabiliz moi».

Arvin Boolell dénonce une vengeance politique