Actu de l'ile Maurice
Monde

Deux journalistes de Reuters condamnés à 7 ans de prison en Birmanie

Deux journalistes de Reuters condamnés à 7 ans de prison en Birmanie
Wa Lone et Kyaw Soe Oo avaient été arrêtés depuis décembre 2017

Deux journalistes de Reuters avaient enquêté sur le massacre de musulmans rohingyas par l’armée en Birmanie. Accusés d’«atteinte au secret d’État», ils ont été condamnés à sept ans de prison. «Ayant tous deux porté atteinte au secret d’État, ils sont condamnés à sept ans de prison chacun», a déclaré le juge Ye Lwin, devant une salle d’audience pleine à craquer de journalistes et diplomates.

L’un a 32 ans et l’autre 28 ans. Wa Lone et Kyaw Soe Oo avaient été arrêtés depuis décembre 2017. Ce procès était très controversé d’autant qu’il y avait un sérieux doute sur l’indépendance de la justice.

L’ONO à travers son représentant en Birmanie, Knut Ostby dit que l’instance va continuer à demander leur liberté. Cette condamnation est un coup dur pour la liberté de la presse dans ce pays.  L’ONG Fortify Rights a également critiqué cette décision de la Cour.

Les deux journalistes ont été trouvés coupables d’avoir procuré des documents relatifs aux opérations des forces de sécurité birmanes dans l’Etat Rakhine. L’armée avait reconnu après que des soldats et des villageois bouddhistes avaient tué de sang-froid des captifs rohingyas le 2 septembre 2017, et sept militaires ont été condamnés à dix ans de prison pour ce massacre. Ce verdict intervient dans un contexte de grande tension entre la Birmanie et la communauté internationale après que l’ONU a évoqué dans un rapport un «génocide» des Rohingyas et accusant directement l’armée.

Deux journalistes de Reuters condamnés à 7 ans de prison en Birmanie