Actu de l'ile Maurice
Actualités

Sudhir Sesungkur dément avoir giflé Rasesh Ramprosand

Sudhir Sesungkur dément avoir giflé Rasesh Ramprosand
Sudhir Sesungkur, accompagné de son homme de loi, Me Siddhartha Hawoldar

18 h 17 – Sudhir Sesungkur quitte les locaux du Central CID, ce lundi 3 septembre. Il est accompagné de son homme de loi, Me Siddhartha Hawoldar. Le ministre a été interrogé «under warning» dans le cadre de l’agression alléguée sur le caméraman Rasesh Ramprosand lors d’un mariage à Sebastopol le 22 juillet dernier.

«Tou in passe bien. Ti pe atane mo version. Monn donne mo version», lance le ministre Sesungkur, à sa sortie. Il aurait fait comprendre aux enquêteurs qu’il n’a, à aucun moment, giflé le caméraman en question.

Dans une brève déclaration à la presse, Me Siddhartha Hawoldar fait ressortir que son client a démenti l’accusation portée à son encontre par le vidéographe en question.

L’homme de loi explique que son client a pleinement coopéré avec les enquêteurs. Il ajoute que l’interrogatoire de Sudhir Sesungkur est complété. Par contre, fait ressortir que le retard dans cette enquête est dû à son absence du pays. « Inn gagne deux zour depi ki monn rent Maurice », souligne-t-il.

Sudhir Sesungkur dément avoir giflé Rasesh Ramprosand