Actu de l'ile Maurice
Actualités

Président auto-école : «Bizin introdir enn la lwa pou bann moniter marrons»

Président auto-école : «Bizin introdir enn la lwa pou bann moniter marrons»
Les automobilistes reprochent les moniteurs auto-écoles de causer des embouteillages.

«Nu bann moniter auto-école nou fer nu travay bien.  Bizin arret croir ki nu ki blok circulation lor sime. Bann moniters marrons ki responsab ek dimounn croire nu sa», c’est ce que rétorque le président auto-école, Ahmud Anwar Hisaund. Ce dernier annonce, que les moniteurs auto-école sont souvent pointés du doigt injustement par les automobilistes.

Avec les travaux de metro express, les nombreuses constructions de bâtiments, tels que le Caudan Art Centre et d’autres rénovations en cours, il devient de plus en plus difficile de circuler à Port-Louis actuellement, surtout avec les aspirants conducteurs qui suivent des cours de conduite dans des auto-écoles. Avec le nombre croissant de véhicules en circulation (la flotte entre 2016 à 2017 est passée de 507 676 à 531 797), une simple panne de voiture peut provoquer un embouteillage monstre. C’est dans cette optique que les conducteurs considèrent les auto-écoles comme des ‘ralentisseurs’ de la circulation.

Facteurs que réfute totalement Ahmud Anwar Hisaund. Selon lui, les seuls coupables sont les «moniteurs marrons» qui se font passer qui n’ont même pas de permis les autorisant à faire ce métier. «Ce bann moniters marrons ki entor. Pena ler zot lor sime zot p roule. Zot nek pou met enn plak ‘L’ lor loto apre zot roule kot zot envi.»

Le président auto-école explique  qu’il a soulevé la question avec les autorités, mais aucune action n;a été entreprise en ce sens et que ce sont toujours les «moniteurs  en règle» qui doivent porter le chapeau. Il est convaincu qu’il faudrait introduire une loi interdissant une telle pratique. «Bizin introdir enn la lwa ki empess bann dimounn nek mett enn plak ‘L’ lor zot loto apre montre dimounn . Ena ki pe montre couma roule bis, camion alor ki pas gagne drwa sa». Il ajoute que c’est à cause de ces ‘imposteurs’ que certaines routes leur sont interdites. Ahmud Anwar Hisaund compte d’ailleurs avoir recours à la justice pour défendre les droits des moniteurs d’auto-écoles patentés.

Président auto-école : «Bizin introduit enn la lwa pou bann moniter marrons»