Actu de l'ile Maurice
Actualités

Me Bill Campbell de l’Australie : «La Cour devrait refuser de donner un avis»

Me Bill Campbell de l’Australie : «La Cour devrait refuser de donner un avis»
Me Bill Campbell, QC, lors de sa plaidoirie, à la CIJ, ce 4 septembre.

L’Australie a, à travers son conseiller juridique, Me Bill Campbell, Queen’s Counsel (QC), contracarré la démarche de la République de Maurice de formuler une Request for an Advisory Opinion  auprès de la Haute Cour Internationale de Justice de la Haye. Il n’a pas mâché ses mots dans sa plaidoirie à l’égard de Maurice.

«La Cour devrait refuser de donner un avis», a-t-il martelé. Toutefois, il a, au passage, souligné que Maurice et le Royaume Uni sont tous deux «des amis de l’Australie.»

Le conseiller juridique de l’Australie a affirmé que la résolution sur l’archipel des Chagos aux Nations Unies n’était pas la «démarche», appropriée. Il est d’avis qu’à un certain moment Maurice aurait adopté une «attitude fuyante.»

Me Bill Campbell a soutenu que cette affaire ne tombe pas sous la juridiction de la Cour Internationale de Justice. «La Cour n’a pas la compétence pour donner un tel avis», a-t-il souligné.

Emboitant le pas à Me Campbell, un autre conseiller légal de l’Australie, s’est montré dur à l’égard de Maurice. «La Cour peut refuser de donner un avis sur cette demande de Maurice. Il est clair que Maurice veut contourner le principe de consentement», a-t-il argué. A un moment donné, il a parlé de «disque rayé, souvent écarté, puis de rejet.»

L’Union Africaine sera entendu, ce jeudi le 6 à partir de 17h40.

 

Me Bill Campbell de l’Australie : «La Cour devrait refuser de donner un avis»