Actu de l'ile Maurice
Politique

Paul Bérenger : «nou pe fer bloc autour de la démarche à la Haye»

C2p_Paul_berenger_inside_news
Paul Bérenger se dit fier que le MMM ait soulevé le dossier Chagos et réitère sa solidarité envers les Chagossiens.

Le dossier Chagos, étant au coeur de l’actualité, Paul Bérenger, le leader du MMM n’a pas manqué de faire état de son point de vue sur le dossier Chagos lors de la conférence de presse samedi.

Dossier qu’il estime avoir fait surface grâce à son parti. «Ce MMM kinn deterre sa dossier la, personn pa ti interese ar sa avan», a déclaré Paul Bérenger. Il ajoute d’ailleurs avoir suivi le dossier de très près depuis 2005 et affirme être pour le rétablissement de la souveraineté sur l’archipel des Chagos. Toutefois, il avance vouloir s’abstenir de tout commentaire pour le moment et qu’il  y reviendra en temps et lieu. Entretemps il affirme «nou pe fer bloc autour de la démarche à la Haye».

Le député mauve dit vouloir revenir prochainement sur ce qui s’est vraiment passé en 1965. Dans la foulée, le MMM, réitère sa solidarité envers les Chagossiers et se dit fière d’être le premier parti à s’être engagée activement et publiquement dans cette lutte de soveraineté auprès des chagossiens. «Nou fier ki le MMM ki ti premier parti kinn souleve dossier chagos au parlement apres premier election general après l’indépendance ek oblize governeman au pouvoir pou fer la lumiere lor ce kinn derouler.»

Par ailleurs, Paul Bérenger a voulu éclaircir certains points qui, selon lui, seraient «inexactes» sur la revendication de Madagascar sur la souveraineté de quatre îles éparses en 1978. Selon le leader des Mauves, Maurice aurait dû proposer à La France au moment où la Cour Internationale de Justice étudiait l’affaire Chagos, de porter ensemble l’affaire Tromelin auprès de cette instance. Et le député mauve tient à ce que les Français sachent que «la revendication du MMM pour Tromelin est très solide».

Paul Bérenger : «nou pe fer bloc autour de la démarche à la Haye»