Actu de l'ile Maurice
Actualités

Sanjeev Teeluckdharry boude la réunion, le Bar Council préconise une sanction

Sanjeev Teeluckdharry boude la reunion, le Bar Council préconise une sanction
L'ex-Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry, pointé du doigt par la commission Lam Shang Leen, serait pris sous le coup d'une sanction par le Bar Council

Le député parlementaire, Sanjeev Teeluckdharry a boudé la réunion du Bar Council, à laquelle il était convoquée, hier, en vue de lui permettre de fournir des explications sur sa conduite, ces temps derniers. L’ex-Deputy Speaker, égratigné par la rapport de la commission d’enquête sur la Drogue, présidée par l’ancien juge, Lam Shang Leen, a répliqué au Bar Council par voie de correspondance, qu’il ne pouvait pas comparaître devant le Conseil de l’Ordre des avocats, en avancant l’argumentation que l’affaire est «sub-judice»

«Une lettre sera adressée à Me Sanjeev Teeluckdharry, cette semaine, pour lui informer de la décision du Bar Council à son égard»,  a affirmé un des dirigeants du Bar Council. Il n’a pas voulu nous préciser la date exacte que la correspondance sera envoyée au député-parlementaire.

Selon d’autres sources dans les milieux proches du Conseil de l’Ordre des avocats, il est révélé que le torchon brûle avec le député parlementaire depuis le début de 2018. Sanjeev Teeluckdharry aurait refusé de comparaître à une autre réunion, convoquée par le Bar Council à son égard.

Sollicité au téléphone depuis ce matin, Me Sanjeev Teeluckdharry ne répond pas à nos appels ou encore à notre texto.

En revanche pour ce qui est de sa nouvelle convocation devant le Bar Council, lundi 10 septembre, nous apprenons que Sanjeev Teeluckdharry a refusé d’abdiquer en avancant l’argumentation que son affaire est en cours de jugement. «(…) Je suis d’avis que, vu que l’affaire est devant l’instance juridique de la Cour Suprême, depuis jeudi 6 septembre 2018, je ne pas compromettre ma position juridique de manière précipitée», écrit Sanjeev Teeluckdharru dans sa réponse, expédiée au Bar Council.

Par ailleurs, il nous revient que le actions et autres prises de position de Sanjeev Teeluckdharry, élu de Lalians Lepep au No 5 (Pamplemmouses/Triolet) irritent et mettent dans l’embarras la majorité. Cela d’autant plus que c’est le gouvernement Lepep qui a institué la commission d’enquête sur la Drogue, sous la présidence de Paul Lam Shang Leen.

 

Sanjeev Teeluckdharry boude la réunion, le Bar Council préconise une sanction