Actu de l'ile Maurice
Actualités

Délocalisation : La Street Vendor’s Association demande au PM de repousser l’échéance

Délocalisation : La Street Vendor’s Association demande au PM de repousser l'échéance
Les 548 commerçants devaient être délocalisés vers la fin du mois d’octobre.

Les membres de la Street Vendor’s Association compte rencontrer le Premier ministre, Pravind Jugnauth pour lui faire une requête, dont celle de repousser la date du déplacement des marchands ambulants. Les 548 commerçants devaient être délocalisés vers la fin du mois d’octobre. Le président de l’association, Hyder Raman, est d’avis que ce déplacement se fera durant le « peak time » pour ce commerce.

« Nous voulons rencontrer le Premier ministre pour lui faire part de la situation des marchands ambulants. Ce déménagement, qui se fera vers la fin du mois d’octobre, pourra négativement affecter les commerces. Ainsi, nous faisons une demande de repousser l’échéance après les fêtes de fin d’année, soit après le 15 janvier ».

Délocalisation : La Street Vendor’s Association demande au PM de repousser l'échéance
Le président de l’association, Hyder Raman, est d’avis que ce déplacement se fera durant le « peak time » pour ce commerce.

Hyder Raman a aussi sollicité une rencontre avec la ministre des Collectivités locales, Fazila Jeewa-Daureeawoo, de même que le Lord-Maire, Daniel Laurent. « Le Lord Maire nous a rassuré qu’il y a un comité qui se rencontre chaque semaine et avec qui il travaille en étroite collaboration. Sur ce même sujet, nous comptons rencontrer la ministre et le Lord Maire pour leur faire parvenir de notre requête » explique-t-il.

Pour rappel, ces marchands ambulants devraient être délocalisés de la gare Victoria vers d’autres lieux dans le cadre du projet Urban Terminal. Ils seront relogés temporairement, soit pour environ 25 mois avant de se voir allouer des stands, au coût de Rs4 000.

Délocalisation : La Street Vendor’s Association demande au PM de repousser l’échéance