Actu de l'ile Maurice
Actualités

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes

Un mort ou un blessé est toujours, admet-on, un de trop. Reste que pour une fois depuis ces dernières années, nos routes ont récolté quelques bons points pendant le premier semestre de 2018. Certes les derniers chiffres de Statistics Mauritius (SM) nous révèlent qu’il y a eu moins d’accidents et moins de blessés durant les six premiers mois de l’année. Mais il y a plus d’accidents fatals, 88 contre 76 en 2017 pour la même période.

Le fait le plus inquiétant du dernier rapport de SM demeure la hausse des victimes de la route chez les jeunes. La moitié des jeunes qui ont été tués sur nos routes ou suivant un accident sont âgés de moins de 29 ans. Soit une augmentation de 76% en comparaison à l’année dernière.

 Plus d’accidents fatals

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes
La moitié des jeunes qui ont été tués sur nos routes ou suivant un accident sont âgés de moins de 29 ans.

Pratiquement tous les chiffres sont en baisse dans le registre des accidents sur nos routes entre janvier et juin 2018, sauf dans le cas des accidents où il y a eu des morts. Le taux de fatalité demeure en hausse. Il y a eu 12 morts de plus en comparaison à l’année dernière. Ce qui représente une augmentation de 20.5%, sans doute un des taux les plus élevés depuis ces cinq dernières années. –

Les motocyclistes les plus concernés

L’entrée en vigueur des nouveaux règlements couplés d’un durcissement des amendes aura-t-elle un impact sur cet enchaînement de décès sur nos routes ? En tout tout cas, c’est le but. Car les motocyclistes sont encore plus nombreux à mourir et les piétons encore plus vulnérables. 44% des 88 cas d’accidents fatals, soit 39, sont des motocyclistes. 21 sont des piétons. Les 32% restants sont des chauffeurs (12), passagers (13) et cyclistes (3).

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes
44% des 88 cas d’accidents fatals, soit 39, sont des motocyclistes. 21 sont des piétons.

La moitié des victimes sont des jeunes adultes

Là où les choses deviennent plus inquiétantes, c’est le nombre de jeunes qui ont péri suivant un accident la route. Sur les 88 morts, ils sont 44 à être âgés de moins de 29 ans, dont quatre âgés de moins de 15 ans. Ce n’est pas tout, l’inquiétude s’amplifie quand on constate qu’il y a eu une augmentation de 76% de cas fatals chez les jeunes se trouvant dans cette fourchette d’âge en comparaison à la période janvier-juin 2017.

En 2017, le total était de 51 (12 mois) contre… 44 rien que pour les six premiers mois de l’année ! Et de ce nombre, 21 se trouvaient sur une moto, 8 conduisaient un véhicule et 7 étaient des passagers… Un élément qui devrait susciter l’intérêt des autorités dans leurs campagnes de sensibilisation et leur stratégie de sécurité routière. Pour ne pas, par exemple, imposer des limitations de vitesse aux jeunes pendant une certaine période suivant l’obtention de leur permis de conduire ? Et pourquoi ne pas appliquer des limitations sur les cylindrées des motos ? Des pistes à explorer…

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes

Un accident chaque 20 minutes à Maurice

Enfin terminons une note moins négative, un aspect de ce rapport qui donnent des raisons d’espérer des jours meilleurs sur nos routes. Il y a eu 404 accidents de la route en mois depuis le début de l’année en comparaison à la même période en 2017, soit 14 634 contre 15 038. Par contre 28 709 véhicules y ont été impliqué. Chiffre qui est en baisse également car l’année dernière, 29 467 véhicules avaient été dénombrés. Malgré cela, le nombre de véhicules accidentés à Maurice reste très élevé.

Comment ? Chaque jour à Maurice, une moyenne de 160 véhicules sont impliqués dans des accidents. Donc, chaque 20 minutes un accident se produit dans le pays !

Les jeunes meurent de plus en plus sur nos routes