Actu de l'ile Maurice
Actualités

Moto-écoles : le test de conduite jugé trop sévère, Nando Bodha riposte

Moto_ecole_inside_news
Le pourcentage des aspirants motocyclistes réussissant les examens de conduite s’est révélé être très bas.

L’Advance Institute of Motoring, la première moto-école de Maurice, a vu le jour en mars dernier à la RHT House, à Rose-Hill. Peu de temps après, une deuxième moto-école a été mise en place. Une décision qui cadre avec l’initiative du ministère des Infrastructures publiques et du Transport, d’assurer la sécurité routière. Toutefois, les tests de conduite ont été critiqués par ceux qui ont passé le test.

En effet, les critères pour l’obtention d’un permis de conduire pour motocyclettes, sont jugés trop sévères par les utilisateurs des deux-roues. D’ailleurs, le pourcentage des aspirants motocyclistes  qui réussissent les examens de conduite s’est révélé être très bas.

Par ailleurs, le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha  a annoncé que les chauffeurs voulant obtenir leur permis de conduire pour moto, doivent à présent déposer leur ‘Logbook’ et passer par la moto-école pour l’obtention du permis. En dépit de toutes les critiques, le ministre adhère tout à fait aux méthodes et critères établis par les moto-écoles. «Le tauxde  réussite est assez faible mais c’est comme ça ! s’ils suivent bien les instructions des moniteurs moto-école, ils passeront leurs examens de conduite, dans le cas contraire ils échoueront», riposte-t-il.

Cette déclaration a été faite à l’issue de la 3eme réunion portant sur la National Road Safety Commission, mardi 11 septembre. Nando Bodha avait alors annoncé dans son allocution que des mesures plus sévères seront appliquées à partir du 1er octobre prochain pour mieux assurer la sécurité routière. D’ailleurs, il expliqué que les statistiques démontrent que le nombre de victimes d’accidents de la route a connu une hausse inquiétante par rapport à l’année dernière. Et les chiffres dévoilent de ce fait, que les plus touchés dans les accidents de la route se trouvent justement être les usagers des deux-roues.

C’est ainsi dans le but d’instaurer le «driving culture» des automobilistes et de les appeler à bien se comporter sur nos routes que le ministre campe sur sa position concernant la durcissement des méthodes utilisés pour octroyer les permis de conduire.

Moto-écoles : le test de conduite jugé trop sévère, Nando Bodha riposte