Actu de l'ile Maurice
Politique

L’affaire Arnaud Poulay : Paul Bérenger réclame le renvoi du Resident Manager

L’affaire Arnaud Poulay : Paul Bérenger réclame le renvoi du Resident Manager
Paul Bérenger a promis une question parlementaire sur l'affaire Arnaud Poulay à la rentrée en octobre prochain.

Commentant l’affaire Arnaud Poulay, plus connu sous le nom de Ti Ras, le leader du MMM, Paul Bérenger, lors de sa conférence de presse, ce 15 septembre a réclamé le renvoi du Resident Manager. Il a affirmé qu’il reviendra à la charge avec une question parlementaire, à la rentrée du Parlement le mois prochain.

«Il devait y avoir une décision du ministère de tutelle ou du Resident Manager. Ce dernier doit être renvoyé. Le MMM viendra avec une question parlementaire sur cette affaire à la rentrée», a affirmé Paul Bérenger. Il a déclaré de ne pas comprendre la motivation de l’Outer Islands and Development Corporation (OIDC).

«Agaléga, c’est le territoire de Maurice. Arnaud Poulay a le droit d’y aller, y rester chez qui il veut. On a osé lui adressé une lettre lui intimant l’ordre de s’embarquer que le bateau (ndlr : Mauritius Trochetia) pour venir à Maurice», a soutenu le leader du MMM. Il a fustigé l’attitude du ministère. «Minis la pas la. Tou le temp li pas la. A kot li été ?», s’est-il demandé. Il a qualifié le rôle du ministre suppléant de «révoltant.»

Selon nos renseignements à l’Hôtel du Gouvernement, il a fallu une prompte intervention en haut lieu, après le tollé soulevé dans la presse et l’opinion publique, ces jours derniers pour qu’il y ait un volte-face du côté de la direction de l’OIDC.

«I am directed to inform you that  you should proceed to Mauritius on the Mauritius Trochetia leaving Agalega on Friday 14 or Saturday 15 September 2018. You are requested to be present on the ship», écrit le Resident Manager dans une lettre en date du 13 septembre 2018, addressee à Arnaud Poulay. Cette nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre dans l’île et à Maurice a provoqué un élan de solidarité et de sympathie, à Ti Ras qui s’est engagé dans une action pour l’amélioration de la qualité de vie à Agaléga, dont les services de Santé. La missive envoyée par l’OIDC jeudi a soulevé un véritable tollé d’indignation sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes ont exprimé leur soutien à Arnaud Poulay.

«Il a été ordonné de  rentrer à Maurice sans aucune explication. Les termes utilisés sont inadmissibles. Cela sent mauvais», s’est insurgé un Agaléen.

Dans une deuxième lettre en date du 14 septembre de la part du General Manager de l’OIDC, envoyée à Arnaud Poulay, il est écrit : « Please disregard the letter sent to you on Thursday 13 September 2018, concerning the return to Mauritius».

Pour rappel, Arnaud Poulay avait participé à un sit-in, la semaine dernière, afin que deux patients agaléens puissent être transportés d’urgence à Maurice pour bénéficier de soins médicaux.

 

L’affaire Arnaud Poulay : Paul Bérenger réclame le renvoi du Resident Manager