Actu de l'ile Maurice
Judiciaire

Affaire des coffres-forts : Me Gavin Glover demande l’arrêt provisoire du procès

Affaire des coffres-forts : Me Gavin Glover demande l’arrêt provisoire du procès
Navin Ramgoolam a comparu en Cour intermédiaire ce vendredi 21 septembre

Navin Ramgoolam a comparu en Cour intermédiaire ce vendredi 21 septembre. L’ancien Premier ministre fait face à 23 charges de « limitation of payment in cash ».

Me Gavin Glover, son homme de loi a présenté deux motions pour demander l’arrêt provisoire du procès, jusqu’à ce que la Cour suprême donne son verdict sur deux plaintes constitutionnelles logées. Navin Ramgoolam conteste la légalité et la constitutionnalité des mandats de perquisition à son domicile. Il conteste également certaines sections de la Good Governance and Integrity Reporting Act.

Me Rashid Ahmine, deputy of the Director of Public Prosecutions a montré son désapprobation que la défense ait donné son avis sur les deux motions à la dernière minute, soit hier, à 16 heures. Selon lui, cela constitue une perte de temps pour la police aussi bien que pour la cour.

Me Gavin Glover a répliqué que Me Rashid Ahmine aurait bien pu régler ce problème en privé. « By his statement, he has raged an open war », a-t-il souligné. L’avocat a aussi ajouté que les policiers présents en cour, étaient ceux qui avaient arrêté son client en abusant de leurs pouvoirs.

Il a lancé cela fait déjà deux ans et demi que cette affaire traîne en cour. « Cela a pris cinq mois au DPP pour rectifier les informations après avoir réalisé son erreur ».

Me Ahmine a demandé à Me Gavin Glover de ne pas hausser la voix pour intimider la Cour. Il s’est opposé aux deux motions de l’avocat de la défense en déclarant que la Cour suprême n’a donné aucun ordre en ce qui concerne ce procès.

Les magistrats Navina Parsuramen et Pranay Sewpal ont donc renvoyé l’affaire au 18 octobre prochain pour les arguments.

Le leader du PTr est reproché d’avoir fait des transactions de plus de Rs 500 000 en liquide en vertu de la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act. Les faits se sont déroulés en 2009 et 2015. C’est le 6 février 2015, suite à une perquisition à son domicile à Riverwalk que la police avait saisi 220 millions en roupies et aussi en devise étrangères.

Navin Ramgoolam est représenté par Me Shaukat Oozeer, Me Yanilla Moonshiram, Me Hisham Oozeer, Sir Hamid Moollan QC, Me Gavin Glover SC et Me Robin Ramburn.

Affaire des coffres-forts : Me Gavin Glover demande l’arrêt provisoire du procès