[24e journée] Programme et cote: White River et Enaad pour marquer l'histoire
Une très belle course à prévoir dans l'édition 2019 de la Maiden Cup
Turf

[24e journée] Programme et cote: White River et Enaad pour marquer l’histoire

Une grosse assistance est attendue pour la journée dominicale. Les yeux seront rivés vers The Courts Mammouth Maiden Cup (Gr1), la plus grande course de notre calendrier hippique. Dix chevaux seront au départ avec White River et Enaad qui tenteront de marquer l’histoire.

En effet, White River de l’écurie Rameshwar Gujadhur tentera d’épingler une troisième course classique de la saison. Enaad, vainqueur de l’édition 2017 et 2018, veut devenir le premier cheval à remporter trois fois le Ruban Bleu. Une course qui n’est pas gagnée d’avance avec Nebula, Our Emperor et Alshibaa qui s’annoncent comme des outsiders valables.

Même si les chances de victoire pour Ten Gun Salute, Dawn Raid, Overshadow et de Solar Star s’annoncent compliquées sur papier, ils peuvent néanmoins essayer de terminer dans les combinaisons.

Pour rappel, neuf courses seront au programme et il n’aura pas de ‘false rails’ pour cette journée.

Zoom sur la Maiden cUP 2019

Notre favori…

White River est un cheval de grande classe. Il a déjà remporté la Duchesse et la Barbé Cup, étalant toute sa classe. Il a été sacré champion chez les 4ans après deux victoires. Toujours invaincu, il monte cette fois-ci sur 2400m. En Afrique du Sud, il s’est déjà aventuré jusqu’au 2200m alors qu’il n’avait que trois ans. Ce jour-là il avait perdu un fer en course. L’élève de Rameshwar Gujadhur affiche la grande forme et a les moyens de remporter la plus prestigieuse course de la saison. Manoel Nunes le connait bien et fera tout pour se signaler. Il est assez rapide pour surmonter son mauvais couloir et se placer sur les barres ou en one-off. Il demeure notre choix ici.

L’adversaire…

Enaad est un champion. Un authentique stayer qui n’a rien à prouver sur les parcours allongés. Il s’est distingué dans la Maiden Cup 2017 et 2018. Une troisième couronne est largement possible. Ramapatee Gujadhur a reussi son pari de  l’emmener à son meilleur niveau pour le jour j. Sa ligne extérieure est sans importance, car il viendra au finish. Olivier Plaçais aura une belle chance de briller dans une course classique. Malgré son âge, sa classe et sa bonne forme peuvent lui permettre d’écrire l’histoire du turf locale.

Le troisième Larron…

Nebula est un coursier d’expérience. La distance est dans ses cordes. Bon finisseur, il n’avait pas bénéficié d’une bonne monte la dernière fois dans le Golden Trophy. Il avait terminé à la deuxième place derrière Opera Royal. Il partira de la première ligne et aura le jockey Yashin Emamdee sur le dos. Il a reçu un entraînement adéquat en vue de cette épreuve. Ce produit du grand Silvano part avec des arguments valables.

L’outsider…

Our Emperor nous a déçus quelque peu dans le Winter Stakes et le Golden Trophy. On s’attendait à mieux de sa part. Reste que cette fois-ci, il monte encore sur la distance, ce qui est mieux pour ses aptitudes. Alain Perdrau s’est tourné vers Cedric Segeon. Un choix judicieux d’autant plus que le français excelle sur les finisseurs. L’entraîneur n’a jamais gagné la Maiden Cup et voudra à coup sûr conjurer le mauvais sort. Au niveau de sa forme, il est bien mieux. On aurait tort de l’éliminer hâtivement.

Le ‘Dark Horse’…

Alshibaa demeure notre ‘dark horse’ de l’épreuve. Il est certes défavorisé à poids pour âge, mais il faut dire que ce cheval possède une marge de progression encore. Ricky Maingard doit avoir ses raisons pour l’aligner sur ce 2400m. Battu la dernière fois, il tentera crânement sa chance. Le Maiden a souvent souri à des outsiders. Ainsi, on ne peut l’écarter. La monture de Daryl Holland se trouve dans une belle forme et s’est distinguée à l’heure des galops. Faudra le garder à l’oeil.

Difficile pas impossible…

Ten Gun Salute n’a jamais confirmé son unique succès. À sa décharge, il faut concéder qu’il s’est mesuré à de très bons chevaux depuis sa venue. Il arrive toutefois à viser des accessits. Au training, il travaille généralement comme un champion. Nooresh Juglall n’aura pas la pression, car son cheval ne part pas avec une chance de premier ordre. Il peut finir dans l’argent tout au plus.

Dawn Raid est aussi un candidat pour une place dans le quarté. C’est un coursier avec un gros coeur. Il a vite grimpé les échelons chez nous et s’est bien tiré d’affaire chez l’élite avec une course de groupe 3 à son actif. Il avait fini quatrième lors du Maiden 2018. C’est Nishal Teeha qui le pilotera, lui s’entend bien avec lui. La victoire semble difficile, mais peut faire l’arrivée.

Overshadow est le vainqueur de la Winter Stakes cette année. Il avait profité de son handicap pour ouvrir son palmarès chez nous. Lors de sa course dans le Golden Trophy, il n’avait pas démérité malgré le fait d’avoir perdu un fer. Il n’a pas été brillant à l’entraînement. La tâche du pensionnaire de Preetam Daby sera très compliquée à notre avis même s’il va bénéficier de la monte de Randall Simons.

Solar Star est à sa dernière saison chez nous. Il compte deux réussites seulement chez nous notamment dans le Winter Stakes de 2017 et le Golden Trophy de l’année dernière. Il se fait vieux et devra se surpasser pour triompher. Sa condition est bonne en apparence et sera confiée à Jameer Allyhosain. Il n’inspire pas confiance d’autant plus qu’il n’a rien démontré en trois sorties cette saison.

Best on Form
R1: Manolete, Seven Colours, Torpedo Officer
R2: Cash Call, Minaloushe Venture, Flying Arrow, Moschino
R3: Taranaki, Newsman, Promissory, Manetheren
R4: Good Buddy, Cyber Special, Nordic Chant, Consul Of War, From The Ashes
R5: Moonrise Sensation, Mind Blowing, Spring Man, West Coast Warrior
R6: Big Mistake, King’s County, Pera Palace, Chili Con Carne
R7: White River, Enaad, Alshibaa, Nebula, Cool At Heart
R8: JJ’s Captain, Wendylle, Fairbanks
R9: Man From Seattle, All Abroad, Lucky At Last, Redwood Valley

Programme / Courtesy: MTC

[24e journée] Programme et cote: White River et Enaad pour marquer l’histoire