A Detroit: les restes des bébés mort-nés stockés sans consentement des parents
(photo ndtv)- Les enquêteurs ont découvert les restes de 36 fœtus dans ce unérarium
Monde

A Detroit: les restes des bébés mort-nés stockés sans consentement des parents

Découverte de taille dans un funérarium de Détroit par la police américaine. Une maison funéraire aurait stocké les restes de nouveau-nés et de bébés mort-nés jusqu’à trois ans sans en les parents…

La police américaine serait-elle en présence d’un réseau de trafic d’organes?  Après la descente à la Perry Funeral Home, les enquêteurs ont découvert les restes de 36 fœtus dans des boîtes et 27 autres dans des congélateurs.

« Ça va plus loin que ce qu’on pouvait penser », a indiqué le chef de la police de Détroit James Craig à Detroit News.

Entretemps,  les responsables de l’État du Michigan ont suspendu la licence de la maison funéraire, une semaine après une première découverte macabre. Plus scandaleux, le funérarium aurait facturé des obsèques qui n’ont jamais eu lieu.

Un parent a même attaqué en justice Perry Funeral Home et d’autres entreprises, en avançant que la première a stocké les restes de nouveau-nés et de bébés mort-nés à la morgue d’une université jusqu’à trois ans sans en avertir les parents. L’avocat de Perry Funeral Home, Joshua Arnkoff, a expliqué que ces restes proviennent des hôpitaux locaux, et que ce sont des corps qui n’ont pas été réclamés.

 

A Détroit: les restes des bébés mort-nés stockés sans consentement des parents