Actualités

Abolition du NPF : Comment fonctionnera la Contribution Social Généralisée ?

Lors de la présentation du budget, le jeudi 4 mai par le ministre des Finances. La Contribution Sociale Généralisée (CSG) a été introduite lors de ce grand orale. Mais comment fonctionne ce nouveau mécanisme ? En effet, ce système contributif et collectif permettra d’assurer un revenu mensuel garanti supplémentaire aux citoyens ayant atteint l’âge normal de la retraite, soit à 65 ans.

La CSG est très simple à comprendre. Avec ce nouveau système, qui prend effet à partir du 1er septembre 2020. Les employés percevant une rémunération jusqu’à 50 000 roupies par mois, contribueront 1,5 % de leur salaire mensuel, alors que les employeurs devront contribuer 3 %.

Dans le cadre du NPF, un employé contribuait 3 % de son salaire de base et l’employeur contribuait que 6 %. Concrètement, si un employé gagne le salaire minimum, il cotise actuellement 306 roupies par mois, soit 3 pour cent de son salaire. Si un employé gagne 1 000 000 roupies par mois, il cotise pour 562 roupies, soit moins de 0,06 pour cent de son salaire. Ce qui démontre que le système du NPF est injuste.

Voilà la raison pour laquelle, le National Pension Fund (NPF) a été supprimé. Toutefois les paiement des prestations à chacun de ceux qui ont précédemment contribué au NPF seront payés continuellement. Donc, que ce soit pour le secteur privé ou public, il n’y a rien à craindre. Le premier paiement effectué des prestations de la CSG sera versé en juillet 2023.

Ce nouveau système va garantir une meilleure contribution et bénéficiera à ceux qui se trouvent au bas de l’échelle ainsi qu’aux PME.

Abolition du NPF : Comment fonctionnera la Contribution Social Généralisée ?