Arrêté à l’aéroport : un passager purge 35 boulettes d’héroïne
Actualités

ADSU : Rs 25 M d’outils technologiques pour lutter contre la prolifération des drogues illicites

Selon le commissaire de police, Mario Nobin, l’Anti-Drug Smuggling Unit (ADSU) est composée de 405 agents de police affectés au bureau principal à Line Barracks, Port-Louis et de différentes sous-unités à travers l’île. C’est la réponse donnée par le ministre Mentor, mardi au Parlement.

De janvier 2015 au 15 mai 2019, l’ADSU a établi un nombre total de 2 354 cas liés aux drogues synthétiques et a arrêté quelques 2 446 suspects sous ce même délit.

L’ADSU est équipée des derniers outils technologiques pour lutter contre les drogues illicites, y compris les drogues synthétiques. Ces équipements sont utilisés pour assurer une communication efficace lors des opérations de répression, la collecte de preuves numériques, le profilage et le suivi des mouvements des trafiquants de drogue et l’identification et la détection des drogues synthétiques.

Se munir d’outils technologiques les plus récents pour lutter contre la prolifération des drogues illicites, et les drogues synthétiques, est une question prioritaire pour le gouvernement.

À cette fin, une somme de Rs 25 millions a été prévue dans le budget de cette année pour l’acquisition d’outils technologiques spécialisés modernes. La plupart ont déjà été acquises, selon Anerood Jugnauth.

ADSU : Rs 25 M d’outils technologiques pour lutter contre la prolifération des drogues illicites