Affaire League Of Legends: Preetam Daby 'charged' sous le 208 A (5)
Preetam Daby a plaidé non-coupable pour cette charge
Turf

Affaire League Of Legends: Preetam Daby ‘charged’ sous le 208 A (5)

L’enquête League Of Legends s’est poursuivie cet après-midi avec l’absence notable du stipe Hugues Maigrot. L’ancien entraîneur a ‘step down’ après la contestation de l’homme de loi, Me Arasen Kallee lors de la dernière session. C’est Gaëtan Kishtoo qui l’a remplacé au sein du board . Après avoir pris les évidences et témoignages des personnes concernées, les Commissaires de Courses ont ‘charged’ l’entraîneur Preetam Daby.

C’est sous le reglement 208 A (5) que l’entraîneur a été trouvé coupable, qui stipule when a sample taken at any time from a horse under the responsibility of a licensed trainer, after analysis is found to contain any illicit substance, the trainer and any other person in charge of such horse at the relevant time shall be guilty of an offence and be liable to any of the penalties provided in Rule 11 (d) unless that person can prove to the satisfaction of the Racing Stewards that he had, at all times, taken all reasonable and permissible measures to prevent the administration of such illicit substance.

Lors de cette séance, Me Kallee s’est intéressé aux enregistrements CCTV du samedi 9, dimanche 10 et le lundi 9 juin 2018. On se souvient que les images de ces jours en questions n’avaient pu être visionnées, car ils n’étaient pas disponibles. Alors que tout laissé présager que les images furent délibérément effacées, Jean Philippe Cintamuni est venu apporter des éclaircissements à ce sujet. En effet, le CCTV Operator a expliqué qu’au bout d’un mois, le recording ‘take over’ celle du mois précédent. Ainsi, les images sont effacées automatiquement. Mais alors comment les images du 5 au 8 juin et du mardi 12 juin sont-elles disponibles? L’ancien policier devenu maintenant ‘in charge’ de la salle des caméras a avancé que le Chef de la Sécurité, Sanraj Damadarsing lui a seulement dit de ‘retrieve’ les images de ces jours en questions et il n’a fait que suivre les instructions. Il a approché un certain Kavi du club et a retiré les images et il l’aurait ensuite remis à Damadarsing sur un Pendrive.

C’était au tour de Damadarsing d’être questionné. Il a reconnu avoir demandé le recording de ses jours spécifique, car après avoir visionné les films, il n’avait rien trouvé de compromettant sur les trois jours du 9, 10 et 11 juin. Chose qui a visiblement étonné plus d’un.

Le panel a ensuite considéré le cas pendant quelques minutes.Comme on pouvait s’y attendre, Preetam Daby a été trouvé coupable d’une offense. La chambre a ajourné le cas afin de permettre à l’avocat de l’entraîneur de faire ses submissions. Si dans un premier temps, John Zucal voulait que la date de ce vendredi 30 novembre soit retenue, Me Kallee n’étant pas libre, c’est le lundi 3 décembre à 10h00 que les motions de l’homme de loi seront entendues.

Affaire League Of Legends: Preetam Daby ‘charged’ sous le 208 A (5)