Air Mauritius : pour un «Business Model» centré sur quatre axes principaux
Actualités

Air Mauritius améliore sa performance pour le premier trimestre

Air Mauritius annonce aujourd’hui un résultat net négatif de 4,1 millions d’euros (Rs 164 millions) pour le premier trimestre de l’exercice financier 2019/2020. Ce résultat est en nette amélioration par rapport au résultat net négatif de 14,9 millions d’euros (Rs 597 millions) affiché au premier trimestre de l’exercice précédent, soit une amélioration de 10,8 millions d’euros (Rs 433 millions).

Il est le fruit initial de la restructuration amorcée par la compagnie dans un contexte rendu compliqué par la concurrence, la volatilité des taux de change et du prix du carburant. Rappelons que le premier trimestre coïncide avec la basse saison touristique, exacerbée cette année par la baisse de la demande sur plusieurs marchés.

Bonne performance opérationnelle

La concurrence accrue et féroce de ces derniers mois devait contraindre la compagnie à revoir sa capacité légèrement à la baisse passant de 541 881 à 529 040 sièges, soit une décroissance de 2,4%. Ceci afin d’éviter une guerre des prix, néfaste à la destination Maurice dans la durée. Ce choix délibéré dans un contexte de baisse de la demande devait permettre à la compagnie de transporter 395 192 passagers, en légère baisse de 1% par rapport au nombre de passagers transportés lors du premier trimestre de l’exercice précédent. La recette unitaire connait une très légère croissance à 222,4 euros et le taux de remplissage passe de 78,0 à 80,2%, indicateur d’une meilleure utilisation de la capacité mise en œuvre. Les recettes passent ainsi de 121,3 à 118,5 millions d’euros, soit une réduction de 2,3%.

A noter aussi une baisse de 7,3% des coûts qui passent de 130,9 à 121,3 millions d’euros. Ceci est principalement dû à la réduction des opérations.

Perspectives pour le reste de l’exercice

La compagnie poursuit sa restructuration dans un contexte qui demeure compliqué pour le secteur aérien. Ce contexte particulier est dû aux incertitudes de l’économie mondiale, des tensions répertoriées sur différentes parties de la planète et de la baisse de la demande qui en résulte.

Approuvées par les actionnaires en juin 2019, les mesures identifiées pour renforcer le capital de la compagnie, prendront effet à partir du deuxième trimestre de cette année financière.

Les contours du nouveau modèle économique présentés en assemblée générale le mois dernier donnent des indications sur l’évolution stratégique de la compagnie dans sa mission de service public. Un réseau plus robuste avec plus de fréquences sur des destinations à fort potentiel, une flotte plus adaptée et une intégration accélérée dans l’écosystème de l’aviation constituent les principaux axes à l’étude en ce moment.

Des investissements colossaux au niveau du produit et du service se font simultanément avec les investissements dans la formation et l’accompagnement des employés. Trois initiatives majeures sont en cours : lancement d’un ‘Management Assessment Centre’ pour identifier la nouvelle génération de leaders, d’une école de formation pour pilotes de ligne et d’un grand sondage avec le concours de ‘Great Place to Work’ afin d’élaborer un plan pour rendre meilleures les relations sociales.

Tous ces chantiers en cours devraient déboucher sur l’amélioration de la performance de la compagnie dès cette année.

Air Mauritius améliore sa performance pour le premier trimestre