Air Mauritius: les membres de la cabin crew face à leur destin, cette semaine
Après la mise à pied d’une quarantaine de pilotes étrangers, fin de la semaine écoulée, les membres de la cabin crew seront face à leur destin à brève échéance.
Actualités

Air Mauritius: les membres de la cabin crew face à leur destin, cette semaine

Après la mise à pied d’une quarantaine de pilotes étrangers, fin de la semaine écoulée, les membres de la cabin crew seront face à leur destin à brève échéance.

“Nous étudions toutes les possibilités”, a confié les milieux proches des administrateurs d’Air Mauritius, à Inside News, suite au limogeage de 40 pilotes étrangers après qu’ils aient servi une notice de mise-en-demeure à Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool. Ils nous revient que les administrateurs ne sauront tarder à mettre à exécution leur plan de restructuration, préconisant une suppression de personnel allant jusqu’à 1 500 employés, soit 50% des 3 000 employés de MK. S’ensuivra par la suite une nouvelle série d’entretiens de réembauche sous de nouvelles conditions de travail.

Dans cette perspective, nous apprenons que lors d’une assemblée générale spéciale de l’Air Mauritius Staff Association (AMSA), tenue au Tamil League Hall, à Réduit, samedi soir du 20 juin, une importante décision aurait été prise pour mettre de coté le Memorandum of Understanding (MoU), liant les employés à la direction d’Air Mauritius en vue d’engager des négociations avec les deux administrateurs, cela avant la reprise des vols commerciaux à partir du 1er septembre.

De son coté,l’Air Mauritius Cabin Crew Association (AMCCA), regroupant les membres du personnel navigant de MK, ayant déclaré litige devant l’Employment Relations Tribunal, dont une séance est prévue, ce lundi 22 juin, est susceptible de buter contre un mur. Tout laisse croire que les deux administrateurs pourraient déjouer les tactiques syndicales en activant sur la guillotine, résultant à la rupture de contrat et mettre à exécution le Mk Rescue Plan.

Selon nos informations, ces membres du personnel navigant pourraient retrouver leurs postes sous de nouvelles conditions et services au sein de MK. Au cas d’un éventuel refus de leur part, les administrateurs n’auraient d’autre choix que de référer leurs cas au Redundancy Board.

Par ailleurs, on fait remarquer que Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool seraient rassurés par la décision arrêtée par l’AMSA de se passer du MoU et de formuler une demande pour entamer des négociations avec eux.

Air Mauritius: les membres de la cabin crew face à leur destin, cette semaine