Alan Ganoo: «160 000 personnes ont voyagé à bord du métro à ce jour»
En revanche, il a concédé que tout système ferroviaire nécessite un «fine tunning».
Actualités

Alan Ganoo: «160 000 personnes ont voyagé à bord du métro à ce jour»

«160 000 personnes ont voyagé à bord du métro gratuitement du 22 décembre à ce jour. De ces chiffres, 25 000 personnes l’on fait les 2 et 3 janvier. Nous sommes très satisfaits du Free Passenger Operation Service. Nous en sommes fiers et honorés»: propos du ministre du Metro Express et du Transport terrestre, Alan Ganoo lors d’une conférence de presse, à la SICOM Tower, vendredi 3 janvier.

En revanche, il a concédé que tout système ferroviaire nécessite un «fine tunning». Il a souligné que tout a été accompli selon un protocole établi en marge de l’intégration d’un nouveau mode de transport public. 

Evoquant un problème de conduite dangereuse qui aurait pu causer des conséquences graves, à la hauteur de l’intersection à Gool Beau-Bassin, le ministre Ganoo a affirmé d’avoir tenu, au préalable, une avec toutes les parties concernées (TRMSU, mairie de BB/RH, police…) en vue de préconiser des mesures de sécurité. Il a souligné que celles-ci s’inscrivent dans une perspective de fluidifier le trafic routier.

“L’automobiliste en question  a commis trois fautes, à l’intersection de Beau-Bassin: brûler les feux rouges, désobéissance de la police et non respect d’un panneau de signalisation No left turn”, a dénoncé Alan Ganoo. Il a souligné que certaines mesures ont déjà été inititées, à l’instar de bollards, à l’ntersection de Gool.

“Aussi, j’ai donné des directives pour la mise en place des barrières automatiques au niveau des jonctions. Des dispositions sont prises au niveau des autorités. Alors que nous assurons notre part de responsabilité, nous nous attendons à ce que les usagers de la route en assurent les leurs”, a soutenu le ministre du Métro Léger et du Transport terrestre. Outre le Code de la Route, les directives de la police doivent être respectées, a-t-il maintenu. “Nous, les Mauriciens nous sommes appelés à jouer le jeu. Nous devrons nous adapter avec un nouveau mode de transport. Nous appliquons une politique de zéro tolérance en ce qui concerne la sécurité routière. Désormais, il y aura des arrestations, des détentions…La loi sera appliquée dans toute sa rigueur”, a maintenu Alan Ganoo.

Par ailleurs, le ministre du Métro Léger et du Transport terrestre fait un pressant appel aux usagers de la route. “Le Metro Express est un bien commun. Il n’appartient ni au Premier ministre, ni au Dr Motanah, ni à moi, mais à la population de Maurice toute entière. Il nous faut de la discipline”, a-t-il affirmé. Il a tenu à remercié le Premier ministre pour sa vision d’avoir poursuivi sur la voie de mettre en place le Metro Express. “Nous sommes sur la route de la modernité. Le train ne nous emmène non seulement sur la desserte Port-Louis – Rose-Hill, mais vers un meilleur avenir”, a renchéri Alan Ganoo.

Alan Ganoo: «160 000 personnes ont voyagé à bord du métro à ce jour»