Faits Divers

Alisha (19 ans) battue parce qu’elle refuse d’avorter

Lundi 15 octobre : 19 heures. Une violente dispute éclate entre Alisha (19 ans) une femme enceinte de trois mois et son concubin Vikesh à bord de leur voiture. Le jeune homme, un employé d’hôtel âgé de 20 ans, voulait à tout prix que la jeune femme se fasse avorter.

Lorsque cette dernière lui a fait comprendre qu’elle ne le fera pas, les choses ont pris une autre tournure. Alisha a été sauvagement battue. La scène s’est produite en présence du petit frère de la jeune femme.

Alisha et Vikesh se connaissent depuis un an et se sont installés chez les parents du jeune homme depuis environ deux semaines. Mais les relations entre le couple n’ont cessé de se détériorer. La raison : Alisha refuse de se faire avorter. « Si to pa fer sa piti la alé to pou koné ki mwa », lui a dit Vikesh d’un ton menaçant.

Revtee (52 ans) la mère d’Alisha nous raconte qu’elle se trouvait à Trois Boutiques en train de peindre la maison lorsqu’elle a reçu un appel téléphonique de son fils de 11 ans. Ce dernier était en compagnie de sa sœur et du concubin de cette dernière au moment de l’agression.

« Mama. Vikesh pe batt Alisha », a-t-il dit sa mère d’une voix tremblante. Revtee a aussitôt téléphoné sa fille pour s’enquérir de ses nouvelles. « Ma fille m’a informé qu’elle avait été battue et qu’elle se trouvait au poste de police de Triolet.  »La jeune femme a, par la suite, été transportée au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital (SSRN). Quant à son concubin, il est activement recherché par la police.

Alisha (19 ans) battue parce qu’elle refuse d’avorter