Actualités

Alteo remet des titres de propriété à 27 ex-employés de Mon Loisir et de Beau Champ

Alteo a procédé cet après-midi à la remise des titres de propriété à 27 ex-employés des anciennes compagnies sucrières de Mon Loisir et de Beau Champ. Ces titres de propriété, qui concernent les terrains qui leurs ont été attribués selon le Blue Print, ont été remis lors d’une cérémonie officielle tenue dans l’enceinte du Club House d’Alteo a Flacq. Plusieurs invités ont assisté à cette cérémonie, notamment l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité Alimentaire, Maneesh Gobin, Andre Bonieux, CEO d’Alteo, ainsi que d’autres membres du de la direction du groupe.

« Je tiens à vous féliciter pour l’obtention de votre titre de propriété, et je vous encourage vivement à prendre soin de ce terrain pour que vous, et vos héritiers, puissiez en profiter pour de nombreuses années. Ces terres peuvent peut-être vous inspirer à cultiver des fruits et légumes, et Maurice pourrait alors faire comme d’autres pays africains, comme le Kenya, qui produisent des fruits et légumes vendus en Europe », a souligné l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité Alimentaire, Maneesh Gobin. Concernant l’industrie cannière, le ministre a aussi avancé que « le travail avec les experts de la Banque mondiale a débuté depuis octobre 2019, avant les élections, et leur rapport proposera certainement des solutions répondant aux attentes de tous les acteurs du sucre à Maurice. »

André Bonieux, CEO du groupe Alteo, a lui aussi félicité les travailleurs des anciennes compagnies sucrières de Mon Loisir et de Beau Champ, avec une pensée spéciale « pour les 13 ex-employés bénéficiaires qui sont décédés depuis la fermeture de ces usines, mais dont les héritiers sont à nos côtés aujourd’hui ». Par ailleurs, il a également fait ressortir que l’heure est grave pour le Sucre à Maurice, mais qu’une réforme ne peut réussir que si elle implique tous les acteurs de l’industrie, soit les planteurs, petits et grands, les usiniers et les travailleurs, mais elle doit surtout être soutenue par le gouvernement. « Les bases ont déjà été jetées avec l’annonce de la création d’un Biomass Framework lors du Budget de l’an dernier, ainsi que l’annonce, il y a peu, du mandat de la Banque mondiale pour la création d’un rapport visant à définir la marche à suivre pour sauver notre industrie. Nous attendons avec impatiences les conclusions de ce rapport. »

Cette remise de titres de propriété s’insère dans le cadre du Blue Print qui a fait suite à la fermeture de l’usine de Mon Loisir et Beau Champ, et les bénéficiaires sont désormais chacun propriétaire d’un lopin de terre variant de 10 à 16 perches à La Clémence, Rivières-des-Créoles et L’Amitié. Ces morcellements sont aussi pourvus d’infrastructures nécessaires, notamment des routes, l’accès à l’eau et l’électricité, ainsi que des terrains de jeux et espaces verts. Ces morcellements font partie des 30 sites choisis par le groupe Alteo pour le VRS 2, l’ERS et le Blue Print.

Alteo remet des titres de propriété à 27 ex-employés de Mon Loisir et de Beau Champ