Amende pour Jameer Allyhosain, des enquêtes pour mardi
Le Mauricien a reconnu sa faute devant le panel des Commissaires de Courses
Turf

Amende pour Jameer Allyhosain, des enquêtes pour mardi

Jameer Allyhosain est connu comme un ‘clean rider’. Il est rarement sanctionné. D’ailleurs, il n’a pas été suspendu ni mis à l’amende tout au long de la saison. Mais cela a pris fin cet après-midi. Il s’en sort avec une somme monétaire.

Il a été trouvé coupable par le board d’avoir ‘interfere’ avec Woljayrine dans la 5e course alors qu’il pilotait Kazaar. Un incident qui a également incommodé The Thinker et Ernie. Allyhosain a plaidé coupable et prenant en considération sa bonne conduite, il s’est vu infliger une amende de Rs 25 000.

Jeanot Bardottier a été averti qu’il ne doit pas forcer le passage dans un ‘tight gap’ à l’avenir. Cela concernait sa monte sur Racing For Fun alors que Diego de Gouveia était à son extérieur sur Turbulent Air. Bardottier était très remonté contre le Sud-Africain et le ton est même monté d’un cran à un certain moment. Il a fallu l’intervention de Stephan de Chalein pour que la situation revienne à la normale. Bardottier reprochait au jockey de Rameshwar Gujadhur de l’avoir poussé sur les barres alors que De Gouviea a argué que Bardottier voulait forcer le passage et que c’était du ‘dangerous riding’.

Manoel Nunes sur Budapest a été ‘advised’ de s’assurer qu’il est ‘cleared’ avant de sortir. Les Racing Stewards ont demandé à Olivier Plaçais qui était sur Cape Horn de faire plus d’effort afin de garder sa monture droite.

Par ailleurs, trois enquêtes se tiendront mardi matin concernant un incident au 800m dans la 5e course, celle d’une gêne subie par Ten Gun Salute au 300m et un incident au 300m de la 7e épreuve.

Amende pour Jameer Allyhosain, des enquêtes pour mardi