Anousha et Nazeem : « Nous puisons notre amour dans les fêtes multiculturelles »
La petite Rya en compagnie de son papa Nazeem et sa maman Anousha
Actualités

Anousha et Nazeem : « Nous puisons notre amour dans les fêtes multiculturelles »

Chez Anousha et Nazeem Jungee, on célèbre toutes les fêtes…l’Eid-ul-Fitr, l’Assomption, la Noël et même le Divali. « On est Mauriciens avant tout », disent-ils fièrement. Nous nous sommes rendus à leur domicile à Pailles pour voir comment le couple célèbre la Divali.

« Aster mo pe al kwi gato patatt », nous lance Anousha. Son époux Nazeem est affairé dans la cuisine, car les invités ne vont pas tarder à venir. Cela fait déjà dix ans qu’ils sont ensemble. « Nous puisons notre amour dans les fêtes multiculturelles », précisent-ils. L’aspect de culture demeure important pour Anousha et Nazeem et la diversité des religions leur apporte son lot de richesse.

Leur petite fille Rya s’est levée très tôt ce mercredi matin. Lorsque nous arrivons chez les Junggee, elle est déjà à pied d’œuvre dans la cuisine. Les mains à la pâte, Rya aide ses parents à préparer le fameux « gâteau patate ». Elle  se hâte d’aller chez les voisins pour partager les gâteaux.  

« Kot ena fet nu fer li », nous lance Nazeem. Pour cette famille, les jours de fête sont des opportunités pour passer un bon moment avec les proches.

Anousha et Nazeem : « Nous puisons notre amour dans les fêtes multiculturelles »