Appareils en panne dans les hôpitaux : «Les patients ne sont pas délaissés...»
L'Etat offre des alternatives aux patients quand les équipements sont en panne
Actualités

Appareils en panne dans les hôpitaux : «Les patients ne sont pas délaissés…»

Les patients ont fait état de nombreuses plaintes dans les hôpitaux de l’ île. Ces plaintes concernent, outre le service, des longues heures d’attente, manque de place, mais surtout des appareils en panne. Du côté du ministère de la Santé, on fait comprendre que quand les appareils ne sont pas opérationnels, il existe d’autres alternatives pour prodiguer aux patients les soins nécessaires.

«Les patients ne sont pas délaissés de leurs traitements», tient à rassurer Jameer Yeadally, attaché de presse du ministre de la Santé. Ce dernier explique que la demande pour de nouveaux appareils a déjà été effectuée. Et en attendant, les patients sont envoyés en Inde pour suivre leurs traitements de radiothérapie.
Jameer Yeadally fait ressortir que l’état débourse entre Rs 500 000 à Rs 800 000 par patient pour qu’ils reçoivent les soins nécessaires. L’état prend en charge les billets d’avion du patient et ceux de son accompagnateur, de ses traitements médicaux et du logement. En 2017, environ une centaine de patients ont été envoyés pour suivre leurs traitements. Ce qui a coûté environ Rs 50 millions à l’état.

Par ailleurs, en ce qu’il s’agit de la panne de l’appareil de mammographie, celui-ci assure que d’autres alternatives ont été envisagées. Dans l’attente des pièces de rechange pour réparer la machine, les patientes feront une biopsie. Selon Jameer Yeadally, l’appareil possède presque les même fonctionnalités que celui de mammographie.

Il assure que les patients reçoivent des services médicaux en bonne et due forme, surtout ceux qui ont recours à des séances de dialyse.

Appareils en panne dans les hôpitaux : «Les patients ne sont pas délaissés…»