« Aret fer boufon » lance Pravind Jugnauth à l'opposition
Le Premier ministre a réitéré sa volonté de combattre la mafia de la drogue.
Actualités

« Aret fer boufon !» lance Pravind Jugnauth à l’opposition

« Ena bann demagog ki hier finn fail. Zordi pe donn nou lesson !» Ce propos sont signés Pravind Jugnauth. Il était invité, ce mercredi 31 octobre, à un déjeuner, organisé pour les personnes âgés, à St Pierre.

Dans son discours de circonstance, Le Premier ministre a réitéré sa volonté de combattre la mafia de la drogue. Il a ainsi égratigné ceux qui « hier ti complis, zordi pe vinn dirr ki mo pe bluffer…»

Le Chef du gouvernement a fait comprendre que contrairement aux personnes qui le critiquent, il préconise l’action aux belles paroles, et que les saisies records de drogue en témoignent tout son sérieux det celui de son gouvernement pour combattre la drogue. « Mo but se protez toute la popilasyon kont fleau la drog”, souligne-t-il.

Pravind Jugnauth persiste et signe. En effet, il a une nouvelle fois pris la défense des limiers de l’Anti Drug Smuggling Unit (ADSU). Il a réitéré que que cette unité de la force policière est efficace contre le trafic de drogue. Il a qualifié les critiques formulées contre l’ADSU comme des ” bêtises et des imbécilités”. « si vraimem ti l’ADSU ti pourri, eski ti kapav fer bann saisie kuma hier la ( 110 kg de drogues, pour une valeur de Rs 1.6 Milliards)», demande-t-il à l’assistance. Dans ce contexte, il a  lance ceci à l’opposition : « Aret fer boufon!»

Le Premier ministre a demandé ainsi à la population de prendre une bonne décision entre ceux « ki zot date in fini expirer .» Quant à lui, il a dit travailler dans l’intérêt de la nation.

Par ailleurs, il s’est targué d’avoir augmenté la pensionde  vieillesse à deux reprises depuis la prise de pouvoir de l’alliance Lepep  . Pravind Jugnauth a encore une fois fustigé l’opposition. « Ena dimunn dirr ki se bann promess elektoral. En tou cas, ce ki guide moi ek mo gouvernement, se le bien-être de la popylasyon…», a-t-il précisé.

« Aret fer boufon !» lance Pravind Jugnauth à l’opposition