Artax: Amar Sewdyal écope d'une forte amende
Amar Sewdyal prépare activement la saison 2019 avec déjà 19 nouvelles unités et l'apport d'Olivier Doleuze
Turf

Artax: Amar Sewdyal écope d’une forte amende

L’enquête dans l’affaire Artax a été conclue cet après-midi à 13h. Le board des commissaires a sanctionné Amar Sewdyal d’une amende de Rs 150 000 alors qu’il faisait face à une disqualification de 12 mois au minimum.

Les Racing Stewards ont trouvé l’entraîneur coupable et ont appliqué le reglèment 208 A (5) qui stipule «Notwithstanding paragraph (4) (ii) when a sample taken at any time from a horse under the responsibility of a licensed trainer, after analysis is found to contain any illicit substance, the trainer and any other person in charge of such horse at the relevant time shall be guilty of an offense and be liable to any of the penalties provided in Rule 11 (d), unless that person can prove to the satisfaction of the Racing Stewards that he had, at all times, taken all reasonable and permissible measures to prevent the administration of such illicit substance to the horse.» 

Amar Sewdyal a pu compter sur l’apport de ses hommes de loi, notamment Me Roobesh Ramajooloo et Me Nilkant Dulloo qui se sont appuyés sur le ‘special circumtances’ et ont aussi mis en avant le ‘good faith’ de l’entraîneur. En effet, pour avoir rapporté le cas dans les plus brefs délais et pour avoir pleinement collaboré dans le ‘proceeding’ du sample entre autres, cela a joué en faveur d’Amar Sewdyal.

On se souvient que le coursier Artax avait été testé positif au stanozolol, un stéroïde anabolisant utilisé pour le dopage. C’est son entraîneur Amar Sewdyal qui avait formulé une demande pour que le cheval subisse des tests, le lundi 16 juillet 2018.

À la fin de l’enquête, John Zucal a félicité les avocats Ramanjooloo et Dulloo pour les ‘submissions’ avancées dans cette affaire.

Artax: Amar Sewdyal écope d’une forte amende