Ashit Gungah : «avek Ramgoolam 68 usines ti fermer ek 7700 dimounn ti perdi travay»
Ashit Gungah a fait état de la situation du secteur textile à Maurice qu’il qualifie comme un secteur «vulnérable»
Actualités

Ashit Gungah : «avek Ramgoolam 68 usines ti fermer ek 7 700 dimounn ti perdi travay»

Le ministre du Commerce, Ashit Gungah, a reçu une visite de courtoisie d’une délégation malgache ce mercredi 13 mars au bâtiment de Air Mauritius à Port-Louis. Lors d’un point de presse après cette fonction, il a fait état de la situation du secteur du textile à l’époque où Navin Ramgoolam était Premier ministre, soit entre 2006 et 2014. Il a aussi réfuté ses allégations autour de la fermeture des usines Palmar Ltd et Future Ltd.

Dans une déclaration à la presse, Ashit Gungah a fait état de la situation du secteur textile à Maurice qu’il qualifie comme un secteur «vulnérable» dû à la compétition sur le marché international.

Le ministre du Commerce, Ashit Gungah a reçu une visite de courtoisie d’une délégation malgache ce mercredi 13 mars dans le bâtiment de Air Mauritius à Port-Louis.

Par ailleurs, suite à la fermeture de Palmar Ltd et Future Ltd, le ministre a mis le point sur le «i» concernant la déclaration de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam. Ce dernier avait déclaré que sous son règne, aucune usine n’avait mis clé sous le paillasson. Propos que réfute Ashit Gungah. «Navin Ramgoolam inn dire ki entre 2006 à 2014 lepok ki li ti Premier ministre, pa ti ena okenn fermeture lisine. Mo ena bann chiffres ek pendan sa periode la, 68 usines ki ti fermer ek finn gagn 7700 dimounes ki ti perdi travay..», affirme-t-il.

Le ministre du Commerce affirme que même s’il est courant que certaines firmes du textile fassent face à des difficultés, le gouvernement actuel contribue dans l’avancement de ce secteur.

Parlant de la réunion avec la délégation malgache, il affirme que des discussions bilatérales et axées sur une potentielle collaboration entre Maurice et Madagascar ont eu lieu. Des sujets abordés, dit-il concernent le développement des domaines tels que le textile et d’autres secteurs manufacturiers.

Ashit Gungah : «Avek Ramgoolam 68 usines ti fermer ek 7700 ti perdi travay»