Politique

Bobby Hurreeram à Bachoo : « Pareil kuma ou leader in kasiet, al kasiet ou aussi »

Bobby Hurreeram demande à Anil Bachoo d’aller se cacher tout comme son leader Navin Ramgoolam. « Ou enn lahont nasyonal…ou enn menter nasyonal », lance-t-il.  Ce sont les propos du porte-parole du gouvernement lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Pour Bobby Hurreeram, il est temps pour l’ancien ministre des Infrastructures publiques de cesser son « move sinema » et de « aret anbobinn dimunn ».

Le porte-parole du gouvernement a condamné avec force « la politisation à outrance » faite par Anil Bachoo suite aux inondations à Fond-du-Sac. Il se demande si l’ancien ministre des Infrastructures publiques a le courage de se regarder dans le miroir « kan li ena lor so konsyens lamor 13 konpatriot morisien enn 30 mars ».

Bobby Hurreeram estime qu’Anil Bachoo a profité des malheurs des autres pour dire de gros mensonges et démarrer sa campagne électorale dans la circonscription No 7 (Piton/Rivière du Rempart). Il estime que ce n’est pas le moment de « surfer » sur les malheurs des autres mais plutôt de collaborer afin de trouver des solutions. « Kan pe koz fer drin, se pa fouy enn drin agos adrwat kuma Bachoo ti pe fer », ajoute-t-il.

Bobby Hurreeram parle de « mensonge flagrant » de la part d’Anil Bachoo. Ce dernier avait parlé de travaux à hauteur de Rs 49 millions pour la construction de drains. Toutefois, l’ancien ministre n’a pas précisé qu’après 5 mois, une lettre avait été émise pour l’annulation des travaux.

Bobby Hurreeram ajoute également que la Land Drainage Authority a déjà déclenché les procédures pour acheter des équipements de pointe. Les consultants travaillent également sur un Master Plan pour Maurice et Rodrigues avec pour but de comprendre comment construire des drains.

Lire aussi :

Pravind Jugnauth demande à Bachoo de « aret fer cinema »

Quand Anil Bachoo nous mène en bateau…