Parlement : la PNQ centrée sur le Metro Express, ce mardi 17 septembre
La PNQ de Xavier-Luc Duval sera adressée au ministre des Infrastructures publiques et des Transports terrestres, Nando Bodha. 
Actualités

Bodha :«Metro Express, un chef-d’œuvre unique en matière d’infrastructure»

«Grâce à la fourniture d’équipements et d’infrastructures de pointe en matière de véhicules légers sur rail, du système de signalisation, du contrôle automatisé des opérations ainsi que du système de billetterie électronique, le Metro Express représente un chef-d’œuvre unique en matière d’infrastructure et de technologie dans la région»: propos du ministre des Infrastructures publiques et des Transports terrestres dans son discours lors de la présentation en 2e lecture  de quatre projets de loi, relatifs à l’introduction du Metro Express, à Maurice. Les quatre projets qui sont liés sont les suivants: le National Land Transport Authority Bill, le Light Rail Bill, le Road Traffic (Amendment No.2) Bill et le Victoria Station Overhead Pedestrian Bridge (Authorised Construction) Bill.

Poursuivant son intervention, Nando Bodha a argué: «Le Metro Express constitue indiscutablement un développement marquant dans le domaine des transports. Ce gouvernement et nos citoyens peuvent donc légitimement être fiers de cette entreprise si décourageante qui place désormais le pays devant les pays de la région et sur un pied d’égalité avec ses pairs internationaux.»

Il a soutenu que la mise en place de la National Land Transport Authority (NLTA) permettrait incontestablement une approche unifiée de la surveillance des opérations de transport et aboutirait finalement à un système de transport multimodèle intégré.

Selon lui, il prévu que cette configuration institutionnelle, sous la férule d’un commissaire en chef, offrira au gouvernement la possibilité de réorganiser le cadre réglementaire des transports avec une coordination renforcée dans la gestion de la fourniture de services de transport de passagers.

«Dans cette optique, la NLTA est prête à exercer ses rôles statutaires et à remodeler l’architecture des transports terrestres. Nous prévoyons un secteur des transports terrestres moderne, intelligent et réactif dans un avenir pas si lointain», a maintenu Nando Bodha.

S’agissant de l’interface du trafic routier avec le système de métro léger, le Road Traffic (Amendment No.2) Bill prévoit une définition modifiée de la “route” qui inclut désormais un “passage à niveau”, a indiqué le ministre. «L’interface avec le trafic routier et le système de tramway se produirait principalement aux passages à niveau et le trafic routier devrait être averti et informé à toutes les intersections de ce type. Le passage à niveau est défini dans le Light Rail Bill comme tout endroit où une ligne de chemin de fer traverse une route du même niveau; mais n’inclut pas une ligne de chemin de fer sur une route destinée uniquement à l’utilisation de véhicules légers sur rail»,  a expliqué le ministre des Infrastructures publiques et des  Transport terrestres.

En vue de mettre en place un réseau de transport intégré, le ministre Bodha a soutenu qu’il était essentiel d’interconnecter tous les modes de transport en commun: autobus, taxis et Metro Express. À la suite d’un exercice de demande de propositions, a-t-il rappelé, un consortium, à savoir la Victoria Station Limited, a été sélectionné pour réaliser le projet de Victoria Urban Terminal (VUT).

Le terminal de métro étant situé de l’autre côté de l’autoroute, une passerelle, surplombant l’autoroute M1 a été intégrée au projet de VUT, reliant la station de Victoria à la station de métro.

Il est donc proposé, a déclaré Nando Bodha, d’adopter un projet de loi sur la passerelle piétonnière de la gare Victoria (construction autorisée) afin d’autoriser la Victoria Station Ltd à construire la passerelle sur une partie de la chaussée à deux voies de l’Autoroute (M1).

La passerelle s’étendra sur une distance de 192 mètres au nord du pont survolant Decaen et sera de 6m de large. Il sera construit à une hauteur d’au moins 5 mètres au-dessus de l’Autoroute M1. Le contrat de bail, qui sera signé sous peu, prévoit l’entretien de la passerelle par le “tenant du bail” pendant toute la durée du bail.

Les travaux de construction du ponceau aérien devraient commencer ce mois-ci et s’échelonneront sur neuf mois.

Dans le sillage du VUT, le paragraphe 63 (2) de la loi sur les collectivités locales est abrogé par le Light Bill Bill afin d’exclure six portions de terrain du Square Guy Rozemont du ressort et du contrôle du conseil municipal de Port Louis.

Bodha :«Metro Express, un chef-d’œuvre unique en matière d’infrastructure»