Cabinet: le nouvel hôpital de cancer fin prêt en juin 2021
Parmi les principales décisions, le Conseil des ministres a pris note de l'avancée du projet d’un nouvel hôpital de cancer, à Solferino.
Actualités

Cabinet: le nouvel hôpital de cancer fin prêt en juin 2021

Le Cabinet s’est réuni, sous la présidence du Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, lors de sa réunion hebdomadaire, hier vendredi 31 juillet, a arrêté plusieurs décisions et en a pris note pour d’autres. Parmi les principales décisions, le Conseil des ministres a pris note de l’avancée du projet d’un nouvel hôpital de cancer, à Solferino. Il est souligné que ce projet d’hopital decancer sera fin prêt fin juin 2021.

A la même occasion, le Cabinet a pris note des recommandations du Cadre de la feuille de route nationale pour la santé maternelle, néonatale et infantile lancé en janvier 2020 et qui a été élaboré avec l’aide de l’Organisation mondiale de la santé.

La mise en œuvre de certaines des recommandations du Cadre a déjà été initiée, à savoir: (a) l’élaboration de directives sur la santé maternelle, néonatale et infantile; (b) la mise en œuvre d’un modèle de continuité des soins dirigé par les sages-femmes; (c) l’institutionnalisation des examens confidentiels des décès maternels, néonatals et infantiles; (d) l’introduction d’un manuel sur la santé maternelle et infantile d’ici novembre 2020; (e) le renforcement des capacités des sages-femmes médecins communautaires et des autres médecins et agents de santé dans tous les hôpitaux régionaux; (f) réintroduction de l’Initiative Amis des bébés, y compris les soins kangourous d’ici septembre 2020; et (g) la création d’une unité de santé sexuelle et reproductive / santé maternelle et infantile au sein du Ministère de la santé et du bien-être.

Hôpital universitaire de Flacq.

Dans le même contexte, le Conseil des ministre a pris note de la réalisation de la première phase du projet pour la construction d’un nouvel hôpital universitaire de Flacq. Le nouvel hôpital universitaire serait mis en œuvre en deux phases: (a) la première phase du projet consiste en la construction d’un bloc hospitalier qui comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée et six autres étages. Le bâtiment abriterait, entre autres, 570 lits, une unité de soins intensifs de 60 lits et 15 grands et petits blocs opératoires; et (b) la deuxième phase consisterait, entre autres, en la construction d’un bloc d’enseignement pour 100 étudiants et d’un auditorium d’une capacité de 500 étudiants.

Amendements à la 1st Schedule de la Chemical Weapons Convention Act

Le Cabinet a approuvé la modification de la First Schedule of the Chemical Weapons Convention Act.  The Chemical Weapons Convention vise à éliminer toute une catégorie d’armes de destruction massive en interdisant le développement, la production, l’acquisition, le stockage, l’utilisation, etc. d’armes chimiques par les State Parties. La 1ère Schedule de la Convention énumère les produits chimiques toxiques dont l’importation et l’exportation sont interdites depuis / vers des États qui ne sont pas parties à la Convention. En novembre 2019, la Conférence des États parties a approuvé que deux familles de produits chimiques, en particulier ceux utilisés dans l’attaque chimique de Salisbury au Royaume-Uni en mars 2018, soient incluses dans les substances de la 1ère Schedule. Le règlement de la Convention sur les armes chimiques (modification du calendrier) serait adopté en conséquence.

Armes à feu: des règlements appropriés établis

Le Cabinet a accepté la révision des droits de licence à la charge des détenteurs d’armes à feu, du certificat de compétence et des services de garde fournis par la police mauricienne. Les frais liés aux licences et aux certificats de compétence ont été révisés pour la dernière fois en 2014. Des règlements appropriés seraient établis en conséquence.

Gestion des déchets solides: étude de consultant sur la stratégie et le plan d’action

Le Cabinet a accepté que le ministère de l’Environnement, de la Gestion des déchets solides et du Changement climatique procède à la phase 2 de l’étude de consultant sur la stratégie et le plan d’action de gestion des déchets solides financé par l’Agence française de développement (AFD) suite aux recommandations du Comité sur la gestion des déchets solides. La phase 2 de l’étude de conseil financée par l’AFD s’inscrit dans la vision du gouvernement d’évoluer vers un modèle d’économie circulaire dans le secteur des déchets solides et avec les mesures annoncées dans le budget 2020-2021

Cabinet: le nouvel hôpital de cancer fin prêt en juin 2021