Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Royaume-Uni
Pravind Jugnauth a eu une réunion avec le Premier ministre britannique et a discuté avec lui la question de l'Archipel des Chagos, ainsi que l'accord de partenariat économique que Maurice a conclu avec le Royaume-Uni
Actualités

Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Royaume-Uni

Le Cabinet, a lors de sa réunion de vendredi 24 janvier, pris note des retombées de la mission du Premier ministre, Pravind Jugnauth au Royaume-Uni, où il a assisté au UK-Africa Investment Summit, le 20 janvier. L’objectif du Sommet était de présenter les opportunités d’investissement à travers l’Afrique et l’expertise que le Royaume-Uni pourrait offrir aux pays africains dans différents secteurs. 

Il est souligné que le Premier ministre britannique, Boris Johnson a souligné qu’en sus d’aider les pays à recueillir des fonds pour leurs projets et à proposer toutes sortes de technologies, le Royaume-Uni comptait plus de meilleures universités du monde en dehors des États-Unis.

Le Premier ministre mauricien a fait partie du Groupe des chefs d’État sur le thème African Growth Opportunities: Generating Investment for Inclusive Growth in Africa. Lors de son intervention, Pravind Jugnauth a, entre autres, souligné que la diversification a été essentielle pour le succès économique de Maurice et que l’industrialisation était impérative pour commencer ce processus. 

Le Chef du government a souligné que les gains des industries du textile et du sucre étaient réinvestis dans le développement du secteur touristique, marquant, ainsi les  premiers pas dans l’industrie des services. Il a souligné que Maurice compte, également, les services financiers, les TIC-BPO et les services professionnels.

Pravind Jugnauth a eu une réunion avec le Premier ministre britannique et a discuté avec lui la question de l’Archipel des Chagos, ainsi que l’accord de partenariat économique que Maurice a conclu avec le Royaume-Uni et trois autres pays de l’Est et du Sud de l’Afrique (ESA) et de l’assistance aux Petits États Insulaires en Développement (PEID) en vue de faire face aux effets du changement climatique. 

Le Premier ministre a également rencontré la députée Elizabeth Truss, Secrétaire d’État au Commerce International et présidente de la Chambre de commerce. Il a sollicité l’assistance du Royaume-Uni pour le développement du secteur financier et de Maurice en tant que centre de connaissances,

Le Premier ministre a également rencontré la députée Elizabeth Truss, Secrétaire d’État au Commerce International et présidente de la Chambre de commerce. Il a sollicité l’assistance du Royaume-Uni pour le développement du secteur financier et de Maurice en tant que centre de connaissances, ainsi que de programmes de formation du Royaume-Uni pour lutter contre les cybercrimes et le trafic de drogue.

En marge du sommet, le Premier ministre a également rencontré le président de l’Egypte, celui du Ghana, celui du Mozambique et celui du Sénégal, respectivement avec lesquels, il a discuté des domaines de coopération bilatéraux

En prélude du Uk-African Investment Summit, le Premier ministre, a également, participé à une table ronde organisée par le Conseil de développement économique (EDB) et hébergé par Invest Africa. La session a été suivie par 45 chefs d’entreprises, principalement du secteur des services financiers, ainsi que des sociétés basées au Royaume-Uni 

L’objectif de la session était de positionner Maurice comme un partenaire financier international idéal et un centre d’affaires pour l’Afrique. Il a également participé à une réunion organisée par l’EDB avec Bill Winters, CBE, directeur général du groupe Standard Chartered Bank. 

Par ailleurs, Neil Mulcock, vice-président, Affaires gouvernementales et politiques EMEA de Gilead Sciences, a eu une réunion avec le Premier ministre pour discuter d’un programme de don de médicaments de son entreprise qui vise à traiter et guérir les patients atteints d’hépatite

C à Maurice.

Feeder buses: un tarif de Rs 15 adopté

Le Cabinet a avalisé l’adoption d’une structure tarifaire pour les bus de ligne. Un

un tarif fixe de Rs 15 sera applicable sur toutes les routes de desserte

des passagers ou des planches. Un rabais de Rs5 serait accordé à ces passagers

en utilisant les Fedder buses pour se connecter au métro léger.

Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Royaume-Uni