Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Sommet de l'UA
Lors de son intervention au Sommet, le Premier ministre a remercié les États membres de l'UA pour leurs efforts continus pour achever la décolonisation de Maurice et a réaffirmé sa confiance en leur soutien indéfectible.
Actualités

Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Sommet de l’UA

Le Cabinet qui s’est réuni, vendredi 14 février, sous la présidence du Premier ministre, a lors de ses délibérations avalisé certaines décisions et en a pris note d’autres qui revêtent d’une importance nationale. Cette réunion du Conseil des ministres a en premier lieu pris a note des retombées de la récente mission du Pravind Jugnauth à Addis-Abeba, Éthiopie, où il a assisté à la 33e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine (sommet de l’UA). Le thème du Sommet était Faire taire les armes à feu – Créer des conditions propices au développement de l’Afrique.

Lors de son intervention au Sommet, le Premier ministre a remercié les États membres de l’UA pour leurs efforts continus pour achever la décolonisation de Maurice et a réaffirmé sa confiance en leur soutien indéfectible. Il a informé que Maurice continuera à s’engager avec le continent pour aider à accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et a invité les jeunes africains, à travers leurs pays respectifs, à profiter des bourses offertes chaque année par Maurice.

Pravind Jugnauth a, également, souligné que le gouvernement était résolu à faire de Maurice un pays vert, durable et inclusif, où la qualité de vie et le bien-être de la population resteront au cœur du développement du pays. Le sommet de l’UA a adopté une décision sur la décolonisation de Maurice exprimant sa préoccupation quant au fait que le Royaume-Uni ne se soit pas retiré de son occupation illégale de l’archipel des Chagos avant l’échéance fixée du 22 novembre 2019.

Lors de son intervention sur le thème susmentionnée, le Premier ministre a dit noter que la paix et la sécurité étaient des piliers fondamentaux de la croissance économique et de la prospérité de l’Afrique. Il a exhorté les États membres à œuvrer pour la création de conditions de paix et de sécurité qui comprennent la nécessité de relever de nombreux autres enjeux, tels que le changement climatique et la violence sexiste.

Toujours dans le cadre du Sommet de l’UA, le Pravind Jugnauth a eu des réunions bilatérales avec: 

(a) huit des parties contractantes de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI), en l’occurrence les présidents de la Somalie, de la Sierra Leone et des Comores, les vice-présidents de la Tanzanie et des Seychelles, le Premier ministre du Mozambique, les ministres des affaires étrangères du Kenya et de Madagascar et le Représentant permanent de l’Érythrée et du Soudan;

(b) le Premier ministre Justin Trudeau du Canada et les discussions ont porté, entre autres, sur l’économie bleue, les investissements, le changement climatique et l’archipel des Chagos;

(c) le président du Sénégal, Macky Sall, avec qui il a discuté de la coopération culturelle, notamment de la création du Musée intercontinental de l’Esclavage à Maurice ainsi que de la finalisation de l’accord sur la double imposition;

(d) le président rwandais, Paul Kagame avec lequel il a discuté d’un certain nombre de questions, notamment un accord-cadre général entre Maurice et le Rwanda, ainsi que le tourisme, le secteur textile et la connectivité aérienne; et

(e) le président Cyril Ramaphosa de la République sud-africaine concernant sa prochaine visite d’État à Maurice et en tant que Chief aux célébrations de la fête Nationale du 12 mars.

Mise en place d’un «Réseau des études françaises à Maurice»

Par la suite, le Cabinet a approuvé le projet portant sur la signature d’un protocole d’accord pour la mise en place d’un «Réseau des études françaises à Maurice» (REFM) entre le gouvernement de la République de Maurice et le gouvernement de la République de France. Le protocole d’accord vise à créer un réseau comprenant des établissements d’enseignement publics et privés à Maurice, offrant des diplômes français, entre autres. Les principaux objectifs du réseau sont les suivants: (i) contribuer au partage d’informations et promouvoir Maurice à l’échelle internationale en tant que centre d’éducation; (ii) les pays cibles de l’océan Indien, l’Afrique et l’Asie; et (iii) mieux commercialiser Maurice et accroître la visibilité et l’attractivité du pays, ce qui est conforme à l’objectif du ministère de l’Education, de l’enseignement supérieur, des sciences et de la technologie d’internationaliser le secteur de l’enseignement supérieur, ciblant, ainsi, une augmentation du nombre d’étudiants internationaux à Maurice.

Un nouveau Forensic Science Laboratory ultramoderne

Le Cabinet a pris note qu’un nouveau Forensic Science Laboratory (FSL) ultramoderne de médecine légale (FSL) sera construit à La Vigie, comme énoncé dans le programme gouvernemental 2020-2024.

La construction d’un nouveau bâtiment pour le FLS contribuera à: (i) une réduction des goulots d’étranglement en vue de faciliter la bonne administration de la justice en publiant des rapports opportuns et de qualité; (ii) l’expansion des services médico-légaux fournis à Maurice et l’élargissement de la portée des analyses médico-légales; et (iii) accroître la capacité du FLS à devenir une organisation génératrice de revenus en fournissant des services privés

Cabinet: les retombées de la mission de Pravind Jugnauth au Sommet de l’UA