Cachemire: deux militants tués lors d'une opération militaire
india Monde

 Cachemire: deux militants tués lors d’une opération militaire

Un soldat de l’armée indienne et deux militants ont été tués mardi dans une fusillade dans le district d’Anantnag à Jammu-et-Cachemire, ont indiqué des sources policières.

Le soldat a d’abord été blessé lors de la rencontre entre les forces de sécurité et des militants dans le village de Waghama, puis a succombé. Deux autres soldats ont également été blessés. Ils ont été transférés à l’hôpital, ont ajouté les sources.

Les corps des militants tués n’avaient pas encore été retrouvés. Il s’agit d’une opération militaire conjointe du groupe Rashtriya Rifles Riftriya et d’un groupe d’opérations spéciales, qui a débuté par une opération de bouclage et de fouille à la suite d’activités de renseignement plus tôt dans la journée.

Lundi, un commandant de l’armée a été tué et un autre officier et deux soldats ont été blessés lors d’un affrontement avec des militants dans la région d’Achabal,. Un militant a également été tué.

Les militants ont également pris pour cible une unité de patrouille de l’armée avec un véhicule équipé d’un engin explosif improvisé dans le district de Pulwama lundi. Neuf jawans et deux civils ont été blessés dans l’explosion. Ils sont en convalescence dans un hôpital.

L’explosion a eu lieu à 27 km de la zone où un convoi de véhicules transportant du personnel de la CRPF a été attaqué par un kamikaze en février, au cours duquel 40 jawans ont été tués.

Au cours des cinq derniers jours, 10 membres des forces de sécurité, dont deux officiers, un SHO de la police du Jammu-et-Cachemire et un commandant de l’armée ont été tués à différentes reprises dans la vallée.

(Source: Outlook avec les entrées de IANS et PTI)

Cachemire: deux militants tués lors d’une opération militaire